1. Oracle contre Moab. En une nuit, Arde Moab a été saccagée, elle est anéantie; en une nuit la muraille de Moab a été renversée, elle est anéantie.

2. La maison royale et Dibon sont montées sur les hauts lieux, pour pleurer la perte de Nabo et de Médaba. Moab pousse des cris; toutes les têtes sont rasées et toutes les barbes sont coupées.

3. Ils sont revêtus de sacs dans les rues; sur les toits et dans les places tout se lamente et fond en larmes.

4. Hésébon et Eléalé poussent des cris, leur voix se fait entendre jusqu'à Jasa; les vaillants de Moab se lamentent sur cela; son âme gémit sur elle-même.

5. Mon coeur poussera des cris sur Moab; ses défenseurs vont jusqu'à Segor, génisse de trois ans. On monte en pleurant par la colline de Luith, et on jette des cris de détresse sur le chemin d'Oronaïm.

6. Les eaux de Nemrim se changeront en un désert; l'herbe est desséchée, le gazon est détruit, et toute verdure a disparu.

7. La grandeur de leurs châtiments égale celle de leurs crimes; les ennemis les mèneront au torrent des Saules.

8. Les cris font le tour des confins de Moab; ses plaintes retentissent jusqu'à Gallion, et ses hurlements jusqu'au puits d'Elim.

9. Car les eaux de Dibon sont remplies de sang, et J'enverrai à Dibon de nouveaux malheurs; un lion contre les échappés de Moab et contre les restes du pays.





“Você teme um homem,um pobre instrumento nas mãos de Deus, mas não teme a justiça divina?” São Padre Pio de Pietrelcina