1. Oracle sur Tyr. Hurlez, vaisseaux de la mer, car le lieu d'où les navires avaient coutume de venir a été déruit, c'est du pays de Céthim que la nouvelle leur en est venue.

2. Soyez muets, habitants de l'île; les marchands de Sidon, qui parcourent la mer, te remplissaient.

3. Sur les vastes eaux la semence du Nil, les moissons du fleuve étaient sa nourriture; et elle était devenue le marché des nations.

4. Rougis de honte, Sidon, car ainsi parle la mer, la force de la mer : Je n'ai pas conçu, je n'ai pas enfanté, je n'ai pas nourri de jeunes gens, et je n'ai point élevé de jeunes filles.

5. Lorsque la nouvelle aura passé en Egypte, on sera saisi de douleur en apprenant la ruine de Tyr.

6. Traversez les mers, poussez des hurlements, habitants de l'île.

7. N'est-ce pas là votre ville, qui se glorifiait de son antiquité depuis les anciens jours? Ses pieds la conduisent au loin sur la terre étrangère.

8. Qui a pensé cela contre Tyr, autrefois couronnée, dont les marchands étaient des princes, dont les trafiquants étaient les nobles de la terre?

9. C'est le Seigneur des armées qui a pensé cela, pour renverser l'orgueil de toute gloire, et pour faire tomber dans l'ignominie tous les nobles de la terre.

10. Parcours ton pays comme un fleuve, fille de la mer; tu n'as plus de ceinture.

11. Le Seigneur a étendu Sa main sur la mer, Il a ébranlé les royaumes; Il a donné Ses ordres contre Chanaan, pour détruire ses héros;

12. et Il a dit : Tu ne te glorifieras plus à l'avenir, vierge déshonorée, fille de Sidon; lève-toi, passe à Céthim; même là tu ne trouveras pas de repos.

13. Vois le pays des Chaldéens; il n'y eut jamais un tel peuple. Les Assyriens l'avaient fondé; on a emmené captifs ses plus robustes, on a renversé ses maisons, et on a fait d'elle une ruine.

14. Hurlez, vaisseaux de la mer, parce que votre force a été détruite.

15. En ce jour-là, ô Tyr, tu seras dans l'oubli pendant soixante-dix ans, comme les jours d'un même roi; et après soixante-dix ans, Tyr sera comme la courtisane dont parle la chanson:

16. Prends la harpe, parcours la ville, courtisane qu'on oublie; chante bien, répète tes chants, afin qu'on se souvienne de toi.

17. Après soixante-dix ans, le Seigneur visitera Tyr, et il la ramènera à son trafic, et elle se prostituera de nouveau à tous les royaumes de la terre, sur la face du globe.

18. Mais son gain et ses bénéfices seront consacrés au Seigneur; ils ne seront pas enfouis ni mis en réserve, mais son gain sera pour ceux qui habitent devant le Seigneur, afin qu'ils en soient nourris jusqu'à satiété, et qu'ils en soient revêtus jusqu'à leur vieillesse.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.




“Quando a videira se separa da estaca que a sustenta, cai, e ao ficar na terra apodrece com todos os cachos que possui. Alerta, portanto, o demônio não dorme!” São Padre Pio de Pietrelcina