1. Oracle contre Damas. Voici que Damas va cesser d'être une ville, et elle sera comme un monceau de pierres en ruines.

2. Les villes d'Aroër seront abandonnées aux troupeaux, et ils s'y reposeront sans que personne ne les effraye.

3. Tout appui sera enlevé à Ephraïm, et le royaume à Damas; et les restes de la Syrie seront comme la gloire des fils d'Israël, dit le Seigneur des armées.

4. En ce jour, la gloire de Jacob sera affaiblie, et la graisse de sa chair disparaîtra.

5. Il sera comme celui qui recueille dans la moisson ce qui est resté, et dont le bras ramasse les épis, et comme celui qui cherche des épis dans la vallée de Raphaïm.

6. Ce qui restera d'Israël sera comme une grappe de raisin, et comme un olivier qu'on secoue et dont il reste deux ou trois olives au bout d'une branche, ou quatre ou cinq au haut de l'arbre, dit le Seigneur, le Dieu d'Israël.

7. En ce jour-là l'homme s'abaissera devant son Créateur, et ses yeux regarderont vers le Saint d'Israël;

8. et il ne s'abaissera plus devant les autels qu'avaient construits ses mains; il ne regardera plus les bois et les temples des idoles, que ses doigts avaient préparés.

9. En ce jour-là ses villes fortes seront abandonnées comme les charrues et les moissons qui furent laissées à l'approche des fils d'Israël, et tu seras un pays désert.

10. Parce que tu as oublié le Dieu de ton salut, et que tu ne t'es pas souvenue de ton puissant protecteur, tu planteras de bon plant, et tu sèmeras des graines étrangères;

11. et ce que tu auras planté ne produira que des fruits sauvages; ta semence fleurira dès le matin, mais la récolte a disparu au moment d'en jouir, et la douleur est grande.

12. Malheur à cette multitude de peuples nombreux qui retentit comme le bruit de la mer; tumulte de foule, semblable au bruit des eaux puissantes.

13. Les peuples retentiront comme retentissent des eaux qui débordent, Dieu les menacera, et ils fuiront au loin; ils seront emportés comme la poussière des montagnes au souffle du vent, et comme un tourbillon enlevé par la tempête.

14. Le soir c'était l'épouvante, et au point du jour ils ne seront plus. Voilà le partage de ceux qui nous ont dévastés, et le sort de ceux qui nous pillent.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.




“No tumulto das paixões terrenas e das adversidades, surge a grande esperança da misericórdia inexorável de Deus. Corramos confiantes ao tribunal da penitência onde Ele, com ansiedade paterna, espera-nos a todo instante.” São Padre Pio de Pietrelcina