1. Paroles de l'Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.

2. Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste; vanité des vanités, et tout est vanité.

3. Quel profit revient-il à l'homme de tout le travail qui l'occupe sous le soleil?

4. Une génération passe, et une génération vient; mais la terre subsiste à jamais.

5. Le soleil se lève et se couche, et il revient à son point de départ; et là, renaissant

6. Il tourne vers le midi, et se dirige vers le nord. Parcourant tous les lieux, le vent s'élance en tournant, et il revient sur ses circuits.

7. Tous les fleuves entrent dans la mer, et la mer ne déborde pas; les fleuves retournent au lieu d'où ils étaient sortis, pour couler de nouveau.

8. Toutes choses sont difficiles; l'homme ne peut les expliquer par la parole. L'oeil ne se rassasie pas de voir, et l'oreille ne se lasse pas d'entendre.

9. Qu'est-ce qui a été? C'est ce qui sera plus tard. Qu'est-ce qui s'est fait? C'est ce qui doit se faire encore.

10. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, et nul ne peut dire: Voici une chose nouvelle; car elle a déjà existé dans les siècles qui étaient avant nous.

11. On ne se souvient pas des choses anciennes, et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas non plus de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.

12. Moi l'Ecclésiaste, j'ai été roi d'Israël à Jérusalem;

13. et je résolus en moi-même de chercher et d'examiner avec sagesse tout ce qui se passe sous le soleil. Dieu a donné aux fils des hommes cette fâcheuse occupation, afin qu'ils s'y exercent.

14. J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil, et voici que tout est vanité et affliction d'esprit.

15. Les pervers se corrigent difficilement, et le nombre des insensés est infini.

16. J'ai dit dans mon coeur: Voici que je suis devenu grand, et j'ai surpassé en sagesse tous ceux qui ont été avant moi à Jérusalem, et mon esprit a contemplé beaucoup de choses avec sagesse, et je me suis instruit.

17. Et j'ai appliqué mon coeur à connaître la prudence et la doctrine, les erreurs et la folie, et j'ai reconnu qu'en cela aussi il y a peine et affliction d'esprit,

18. car avec beaucoup de sagesse il y a beaucoup d'indignation, et celui qui augmente sa science augmente aussi sa peine.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.



O maldito “eu” o mantém apegado à Terra e o impede de voar para Jesus. São Padre Pio de Pietrelcina