1. Psaume d'Asaph. Que Dieu est bon pour Israël, * pour ceux qui ont le coeur droit!

2. Mes pieds ont été presque ébranlés, * mes pas presque renversés,

3. parce que j'ai porté envie aux méchants, * en voyant la paix des pécheurs.

4. Car la mort paraît les oublier, * et leurs blessures ne durent pas.

5. Ils n'ont point de part au labeur des mortels, * et ils ne sont pas frappés comme les autres hommes.

6. Aussi l'orgueil les a-t-il saisis; * ils sont couverts de leur iniquité et de leur impiété.

7. L'iniquité sort comme de leur graisse; * ils se sont abandonnés aux passions de leur coeur.

8. Leurs pensées et leurs paroles n'ont été que malice; * ils ont proféré hautement l'iniquité.

9. Ils ont ouvert leur bouche contre le Ciel, * et leur langue a parcouru la terre.

10. C'est pourquoi mon peuple se tourne de ce côté, * et on trouve en eux des jours pleins.

11. Et ils ont dit: Comment Dieu le sait-Il? * et le Très-Haut en a-t-Il connaissance?

12. Voyez ces pécheurs qui abondent en tout en ce monde: * ils ont acquis de nouvelles richesses.

13. Et j'ai dit: C'est en vain que j'ai purifié mon coeur, * et que j'ai lavé mes mains parmi les innocents,

14. puisque j'ai été affligé tout le jour, * et châtié dès le matin.

15. Si j'avais dit: Je parlerai en ce sens, * j'aurais condamné la race de Vos enfants.

16. Je songeais à pénétrer ce secret; * la difficulté fut grande devant moi,

17. jusqu'à ce que je fusse entré dans le sanctuaire de Dieu, * et que j'eusse compris ce que sera leur fin.

18. En vérité, ce sont des pièges que Vous avez placés devant eux; * Vous les avez renversés au moment même où ils s'élevaient.

19. Comment sont-ils tombés dans la désolation? * Ils ont disparu soudain; ils ont péri à cause de leur iniquité.

20. Comme le songe de ceux qui s'éveillent, Seigneur, * Vous réduirez au néant dans Votre cité leur image.

21. Parce que mon coeur s'est enflammé, et que mes reins ont été altérés, *

22. j'ai été réduit au néant, et plongé dans l'ignorance.

23. Je suis devenu devant Vous comme une bête de somme, * et cependant je suis toujours avec Vous.

24. Vous avez tenu ma main droite, et Vous m'avez conduit selon Votre volonté, * et Vous m'avez reçu avec gloire.

25. Car qu'y a-t-il pour moi dans le Ciel? * et qu'ai-je désiré de Vous sur la terre?

26. Ma chair et mon coeur ont défailli, * ô Dieu, qui êtes le Dieu de mon coeur, et mon partage pour l'éternité.

27. Car voici que ceux qui s'éloignent de Vous périront; * Vous avez résolu de perdre tous ceux qui se prostituent en s'éloignant de Vous.

28. Pour moi, c'est mon bonheur de m'attacher à Dieu, * de mettre mon espérance dans le Seigneur Dieu; afin de publier toutes Vos louanges * aux portes de la fille de Sion.





“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina