1. Pour la fin, des fils de Coré, pour l'instruction.

2. O Dieu, nous avons entendu de nos oreilles; * nos pères nous ont annoncé l'oeuvre que Vous avez faite en leurs jours, * et aux jours anciens.

3. Votre main a exterminé les nations, et Vous les avez établis à leur place;* Vous avez affligé les peuples, et Vous les avez chassés.

4. Car ce n'est point par leur glaive qu'ils ont conquis ce pays, * et ce n'est pas leur bras qui les a sauvés, mais c'est Votre droite et Votre bras, et la lumière de Votre visage, * parce que Vous les aimiez.

5. Vous êtes mon roi et mon Dieu, * Vous qui ordonnez le salut de Jacob.

6. Par Vous nous renverserons nos ennemis, * et en Votre Nom nous mépriserons ceux qui se lèvent contre nous.

7. Car ce n'est pas dans mon arc que je me confierai, * et ce n'est pas mon glaive qui me sauvera.

8. Mais c'est Vous qui nous avez sauvés de ceux qui nous affligeaient, * et qui avez confondu ceux qui nous haïssaient.

9. En Dieu nous nous glorifierons tout le jour, * et nous célébrerons à jamais Votre Nom.

10. Mais maintenant Vous nous avez repoussés et couverts de honte, * et Vous ne sortez plus, ô Dieu, avec nos armées.

11. Vous nous avez fait tourner le dos à nos ennemis, * et ceux qui nous haïssaient nous mettaient au pillage.

12. Vous nous avez livrés comme des brebis de boucherie, * et Vous nous avez dispersés parmi les nations.

13. Vous avez vendu Votre peuple à vil prix, * et il n'y a pas eu foule dans l'achat qui s'en est fait.

14. Vous nous avez rendus l'opprobre de nos voisins, * et un objet d'insulte et de moquerie pour ceux qui nous entourent.

15. Vous nous avez rendus la fable des nations; * les peuples branlent la tête à notre sujet.

16. Tout le jour ma honte est devant mes yeux, * et la confusion de mon visage me couvre tout entier,

17. à la voix de celui qui m'outrage et m'injurie, * à la vue de l'ennemi et du persécuteur.

18. Tous ces maux sont venus sur nous; et pourtant nous ne Vous avons pas oublié, * et nous n'avons pas agi avec iniquité contre Votre alliance.

19. Et notre coeur ne s'est point retiré en arrière; * et Vous avez détourné nos pas de Votre voie.

20. Car Vous nous avez humiliés dans un lieu d'affliction, * et l'ombre de la mort nous a recouverts.

21. Si nous avons oublié le Nom de notre Dieu, * et si nous avons étendu nos mains vers un dieu étranger,

22. Dieu n'en redemandera-t-Il pas compte? * Car Il connaît les secrets du coeur. Car c'est à cause de Vous que nous sommes tous les jours livrés à la mort, * et qu'on nous regarde comme des brebis de boucherie.

23. Levez-Vous; pourquoi dormez-Vous, Seigneur? * Levez-Vous, et ne nous repoussez pas à jamais.

24. Pourquoi détournez-Vous Votre visage? * Pourquoi oubliez-Vous notre misère et notre tribulation?

25. Car notre âme est humiliée dans la poussière, * et notre sein est comme collé à la terre.

26. Levez-Vous, Seigneur; secourez-nous, * et rachetez-nous à cause de Votre Nom.





“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina