1. D'ami ne deviens pas l'ennemi de ton prochain; car le méchant aura en partage la honte et l'ignominie, ainsi que le pécheur envieux et à langue double.

2. Ne t'élève pas comme un taureau dans les pensées de ton âme, de peur que ta folie ne brise ta force,

3. qu'elle ne consume tes feuilles, et ne perde tes fruits, et que tu ne sois laissé comme un arbre desséché dans le désert.

4. Car l'âme maligne perdra celui en qui elle se trouvera, elle le rendra la joie de ses ennemis, et elle le conduira au sort des impies.

5. La parole douce multiplie les amis et adoucit les ennemis, et la langue aimable abonde dans l'homme de bien.

6. Aie beaucoup d'amis, mais n'aie qu'un seul conseiller sur mille.

7. Si tu veux posséder un ami, possède-le après l'avoir éprouvé, et ne te fie pas facilement à lui.

8. Car tel est ami à ses heures, et il cessera de l'être au jour de l'affliction.

9. Et tel est ami qui se change en ennemi, et tel est ami qui dévoilera la haine, et les querelles, et les injures.

10. Tel est ami qui ne l'est que pour la table, et il cessera de l'être au jour de la nécessité.

11. Si ton ami demeure constant, il sera pour toi comme un égal, et il agira avec liberté avec les gens de ta maison.

12. S'il s'humilie devant toi, et s'il s'efface en ta présence, tu auras une excellente amitié de réciprocité.

13. Sépare-toi de tes ennemis, et prends garde à tes amis.

14. L'ami fidèle est une protection puissante; celui qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

15. Rien n'est comparable à l'ami fidèle, et l'or et l'argent ne méritent pas d'être mis en balance avec la sincérité de sa foi.

16. L'ami fidèle est un remède de vie et d'immortalité, et ceux qui craignent le Seigneur le trouveront.

17. Celui qui craint Dieu sera par là même heureux dans l'amitié, parce que son ami lui sera semblable.

18. Mon fils, dès ta jeunesse reçois l'instruction, et tu trouveras la sagesse jusqu'à tes cheveux blancs.

19. Approche-toi d'elle comme celui qui laboure et qui sème, et attends ses bons fruits.

20. Tu travailleras un peu pour la cultiver, et tu mangeras bientôt de ses fruits.

21. Que la sagesse est extrêmement amère aux ignorants! L'insensé ne demeurera point avec elle.

22. Elle sera pour eux comme une pierre pesante qui sert à éprouver, et ils ne tarderont pas à s'en décharger.

23. Car la sagesse qui rend intelligent est conforme à son nom, et elle ne se manifeste pas au grand nombre; mais chez ceux qui la connaissent elle demeure jusqu'à ce qu'ils voient Dieu.

24. Ecoute, mon fils, et reçois un sage avis, et ne rejette pas son conseil.

25. Engage ton pied dans ses entraves, et ton cou dans son collier.

26. Baisse ton épaule et porte-la, et ne te dégoûte pas de ses liens.

27. Approche-toi d'elle de tout ton coeur, et garde ses voies de toutes tes forces.

28. Recherche-la, et elle se manifestera à toi; et quand tu l'auras saisie, ne l'abandonne pas:

29. car à la fin tu trouveras en elle le repos, et elle se changera pour toi en un sujet de joie.

30. Ses entraves seront pour toi une forte protection et un ferme appui, et son collier un vêtement de gloire;

31. car il y a en elle la beauté de la vie, et ses liens sont des bandages salutaires.

32. Tu te revêtiras d'elle comme d'un vêtement de gloire, et tu la mettras sur toi comme une couronne de joie.

33. Mon fils, si tu m'écoutes avec attention, tu t'instruiras, et si tu appliques ton esprit, tu deviendras sage.

34. Si tu prêtes l'oreille, tu recevras l'instruction, et si tu aimes à écouter, tu deviendras sage.

35. Tiens-toi dans l'assemblée des vieillards prudents, et unis-toi de coeur à leur sagesse, afin que tu puisses écouter tout ce qu'ils diront de Dieu, et que leurs excellentes paraboles ne t'échappent pas.

36. Si tu vois un homme sensé, va le trouver dès le point du jour, et que ton pied presse souvent le seuil de sa porte.

37. Applique ta pensée aux préceptes de Dieu, et médite sans cesse Ses commandements, et Il te donnera Lui-même du coeur, et la sagesse que tu désires te sera donnée.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.



“É doce o viver e o penar para trazer benefícios aos irmãos e para tantas almas que, vertiginosamente, desejam se justificar no mal, a despeito do Bem Supremo.” São Padre Pio de Pietrelcina