1. Ne dis rien à la légère, et que ton coeur ne se hâte pas de proférer des paroles devant Dieu. Car Dieu est au ciel, et toi sur la terre; c'est pourquoi que tes paroles soient peu nombreuses.

2. La multitude des soucis produit les songes, et la folie se trouve dans l'abondance des paroles.

3. Si tu as fait un voeu à Dieu, ne tarde pas à l'accomplir; car la promesse infidéle et insensée Lui déplaît; mais accomplis tous les voeux que tu as faits.

4. Il vaut beaucoup mieux ne pas faire de voeux, que d'en faire et de ne pas les accomplir.

5. Ne permets pas â ta bouche de faire pécher ta chair, et ne dis pas devant l'Ange: Il n'y a point de providence; de peur que Dieu, irrité contre tes paroles, ne détruise toutes les oeuvres de tes mains.

6. Où il y a beaucoup de songes, il y a aussi beaucoup de vanités et de discours sans fin; mais toi, crains Dieu.

7. Si tu vois l'oppression des pauvres, et la violence dans les jugements, et le renversement de la justice dans une province, que cela ne t'étonne pas; car celui qui est élevé en a un autre au-dessus de lui; et il y en a encore d'autres qui sont élevés au-dessus d'eux;

8. et de plus, le roi commande à tout le pays qui lui est assujetti.

9. L'avare n'est point rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en recueillera pas de fruit; c'est donc là encore une vanité.

10. Quand le bien abonde, il y a aussi beaucoup de gens pour le manger. De quoi donc sert-il à celui qui le possède, sinon qu'il voit de ses yeux ses richesses?

11. Le sommeil est doux au travailleur, soit qu'il ait peu ou beaucoup mangé; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir.

12. Il est encore un autre mal très fâcheux que j'ai vu sous le soleil: des richesses conservées pour le malheur de celui qui les possède.

13. Car il les voit périr avec une extrême affliction; il a engendré un fils qui sera réduit à la dernière indigence.

14. Comme il est sorti nu du sein de sa mère, il retournera de même, et il n'emportera rien avec lui de son travail.

15. C'est là un mal tout à fait digne de compassion: il s'en retournera comme il est venu. De quoi lui sert-il donc d'avoir travaillé pour le vent?

16. Tous les jours de sa vie il a mangé dans les ténèbres, et parmi des soucis nombreux, dans la misère et le chagrin.

17. Il m'a donc semblé qu'il est bon pour l'homme de manger et de boire, et de se réjouir du fruit de son travail qu'il a fait sous le soleil, pendant le nombre des jours de sa vie que Dieu lui a donnés; et c'est là sa part.

18. Et quand Dieu a donné à un homme des richesses et des biens, et le pouvoir d'en manger, et de jouir de sa part, et de trouver sa joie dans son travail, c'est là un don de Dieu.

19. Car il ne se souviendra pas beaucoup des jours de sa vie, parce que Dieu occupe son coeur de délices.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.



“Peçamos a São José o dom da perseverança até o final”. São Padre Pio de Pietrelcina