Fundar 104 Resultados para: Daniel

  • Le roi répondit et dit à Daniel, surnommé Baltassar: Penses-tu pouvoir véritablement me dire le songe que j'ai eu, et son interprétation? (Daniel 2, 26)

  • Daniel répondit en présence du roi et dit: Le mystère dont le roi s'enquiert, les sages, les mages, les devins et les augures ne peuvent le découvrir au roi. (Daniel 2, 27)

  • Alors le roi Nabuchodonosor se prosterna la face contre terre et adora Daniel, et il ordonna qu'on lui offrit des victimes et de l'encens. (Daniel 2, 46)

  • Parlant ensuite à Daniel, le roi dit: Votre Dieu est véritablement le Dieu des dieux, et le Seigneur des rois, et Celui qui révèle les mystères, puisque tu as pu dévoiler ce secret. (Daniel 2, 47)

  • Alors le roi éleva Daniel aux plus hauts honneurs et lui fit de nombreux et magnifiques présents, il lui donna le gouvernement de toutes les provinces de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. (Daniel 2, 48)

  • Daniel demanda au roi, qui l'accorda, de donner à Sidrach, à Misach et à Abdénago l'intendance des affaires de la province de Babylone; quant à Daniel, il était à la cour du roi. (Daniel 2, 49)

  • Enfin Daniel, leur collègue, à qui j'ai donné le nom de Baltassar, d'après le nom de mon dieu, et qui a en lui-même l'esprit des dieux saints, entra en ma présence. Et je lui racontai mon songe. (Daniel 4, 5)

  • Alors Daniel, surnommé Baltassar, commença à penser en lui-même en silence, pendant près d'une heure, et ses pensées le troublaient. Mais le roi, prenant la parole, dit: Baltassar, que ce songe et son interprétation ne te troublent point. Baltassar répondit: Mon seigneur, que ce songe soit pour ceux qui te haïssent, et son interprétation pour tes ennemis! (Daniel 4, 16)

  • parce qu'on trouva dans cet homme, dans Daniel, à qui le roi donna le nom de Baltassar, un esprit supérieur, de la prudence, de l'intelligence, le don d'interpréter les songes, de découvrir les secrets et de résoudre les questions les plus difficiles. Qu'on appelle donc maintenant Daniel, et il donnera l'interprétation. (Daniel 5, 12)

  • Daniel fut donc introduit devant le roi; et le roi lui dit: Es-tu Daniel, l'un des captifs des enfants de Juda, que le roi mon père a amené de Judée? (Daniel 5, 13)

  • Daniel, répondant à ces paroles, dit en présence du roi: Que tes présents soient à toi, et donne à un autre les biens de ta maison; je te lirai néanmoins cette écriture, ô roi, et je t'en indiquerai l'interprétation. (Daniel 5, 17)

  • Alors, par l'ordre du roi, Daniel fut revêtu de pourpre, et on lui mit au cou un collier d'or, et on publia qu'il avait en puissance le troisième rang dans le royaume. (Daniel 5, 29)


“Cada Missa lhe obtém um grau mais alto de gloria no Céu!” São Padre Pio de Pietrelcina