Fundar 104 Resultados para: Daniel

  • Alors Daniel dit à Malasar, à qui le chef des eunuques avait confié la garde de Daniel, d'Ananias, de Misaël et d'Azarias: (Daniel 1, 11)

  • Or Dieu donna à ces jeunes hommes la science et la connaissance de tout livre et de toute sagesse, et Il donna à Daniel l'intelligence de toutes les visions et de tous les songes. (Daniel 1, 17)

  • Et le roi, s'étant entretenu avec eux, trouva qu'il n'y en avait point, parmi tous, qui égalassent Daniel, Ananias, Misaël et Azarias; et ils furent admis au service du roi. (Daniel 1, 19)

  • Or Daniel fut ainsi jusqu'à la première année du Cyrus. (Daniel 1, 21)

  • Cet arrêt ayant été prononcé, les sages étaient mis à mort, et on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr. (Daniel 2, 13)

  • Alors Daniel s'informa de la loi et de la sentence auprès d'Arioch, chef de la milice du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone; (Daniel 2, 14)

  • et comme il avait reçu cet ordre du roi, Daniel lui demanda pour quel motif le roi avait prononcé une sentence si cruelle. Arioch ayant exposé l'affaire à Daniel, (Daniel 2, 15)

  • Daniel se présenta devant le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi la solution. (Daniel 2, 16)

  • afin qu'ils implorassent la miséricorde du Dieu du Ciel sur ce mystère, et que Daniel et ses compagnons ne périssent pas avec les autres sages de Babylone. (Daniel 2, 18)

  • Alors le mystère fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit; et Daniel bénit le Dieu du Ciel (Daniel 2, 19)

  • Après cela Daniel alla trouver Arioch, à qui le roi avait ordonné de faire mourir les sages de Babylone, et il lui parla ainsi: Ne fait pas mourir les sages de Babylone; conduis-moi en présence du roi, et je lui donnerai la solution. (Daniel 2, 24)

  • Alors Arioch conduisit promptement Daniel auprès du roi, et lui dit: J'ai trouvé un homme d'entre les captifs des enfants de Juda, qui donnera au roi la solution. (Daniel 2, 25)


“Para que se preocupar com o caminho pelo qual Jesus quer que você chegue à pátria celeste – pelo deserto ou pelo campo – quando tanto por um como por outro se chegará da mesma forma à beatitude eterna?” São Padre Pio de Pietrelcina