1. L'Ange qui parlait en moi revint, et me réveilla comme un homme qu'on réveille de son sommeil.

2. Et il me dit: Que vois-tu? Je répondis: Je vois un chandelier tout d'or, et il y a une lampe à son sommet, et sept lampes au-dessus de lui, et sept canaux pour les lampes qui sont à son sommet.

3. Et il y avait deux oliviers au dessus de lui: l'un à droite de la lampe, et l'autre à sa gauche.

4. Je repris la parole, et je dis à l'Ange qui parlait en moi: Qu'est-ce que cela, mon seigneur?

5. Et l'ange qui parlait en moi répondit et me dit: Ne sais-tu pas ce que c'est? Et je dis: Non, mon seigneur.

6. Il reprit et me dit: C'est ici la parole que le Seigneur adresse à Zorobabel: Ni par une armée, ni par la force, mais par Mon esprit, dit le Seigneur des armées.

7. Qui es-tu, ô grande montagne, devant Zorobabel? Tu seras aplanie; et il posera la pierre principale, et il rendra la grâce égale à sa grâce.

8. La parole du Seigneur me fut adressée en ces termes:

9. Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l'achèveront; et vous saurez que c'est le Seigneur des armées qui m'a envoyé vers vous.

10. Quel est celui qui méprise les jours humbles? Ils se réjouiront lorsqu'ils verront le fil à plomb dans la main de Zorobabel. Ce sont là les sept yeux du Seigneour, qui parcourent toute la terre.

11. Alors je pris la parole, et je lui dis: Que sont ces deux oliviers, à la droite et à la gauche du chandelier?

12. Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis: Que sont les deux rameaux d'olivier qui sont auprès des deux becs d'or, où sont les canaux d'or?

13. Et il me dit: Ne sais-tu pas ce que cela signifie? Je répondis: Non, mon Seigneur.

14. Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Dominateur de toute la terre.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.



“O demônio é forte com quem o teme, mas é fraco com quem o despreza.” São Padre Pio de Pietrelcina