1. Fortifiez-vous, enfants de Benjamin, au milieu de Jérusalem; sonnez de la trompette à Thécua, et levez l'étendard sur Béthcarem, car on voit venir du côté de l'aquilon le malheur et une grande ruine.

2. J'ai comparé la fille de Sion à une femme belle et délicate.

3. Vers elle viendront les pasteurs avec leurs troupeaux, ils dresseront leurs tentes autour d'elle, et chacun fera paître ceux qui seront sous sa charge.

4. Préparez la guerre contre elle; levez-vous, et montons en plein midi; malheur à nous, car le jour baisse, et les ombres du soir se sont allongées.

5. Levez-vous et montons pendant la nuit, et renversons ses maisons.

6. Car voici ce que dit le Seigneur des armées : Abattez ses arbres, et dressez un retranchement autour de Jérusalem. C'est la ville du châtiment, toutes sortes de calomnies sont au milieu d'elle.

7. Comme la citerne rafraîchit son eau, ainsi elle a rafraîchi sa malice. On n'entend parler en elle que d'injustice et de ruine, sans cesse devant Moi Je vois la douleur et les plaies.

8. Instruis-toi, Jérusalem, de peur que Je ne me retire de toi, et que Je ne te réduise en un désert, en une terre inhabitée.

9. Voici ce que dit le Seigneur des armées : Comme on cueille dans une vigne jusqu'à la dernière grappe, ainsi recueillera-t-on les restes d'Israël. Portez-y de nouveau la main, comme le vendangeur à son panier.

10. A qui parlerai-je, et qui conjurerai-je de m'écouter? Leurs oreilles sont incirconcises, et ils ne peuvent écouter, la parole du Seigneur est devenue pour eux un opprobre, et ils ne la reçoivent plus.

11. C'est pourquoi je suis plein de la fureur du Seigneur, je me suis fatigué à la contenir. Versez-la sur le petit enfant qui est dans la rue, et sur l'assemblée des jeunes gens; car l'homme sera pris avec la femme, le vieillard avec celui qui est plein de jours.

12. Leurs maisons passeront à des étrangers, leurs champs et leurs femmes aussi; car J'étendrai Ma main sur les habitants du pays, dit le Seigneur.

13. Car depuis le plus petit jusqu'au plus grand, tous se livrent à l'avarice, et depuis le prophète jusqu'au prêtre tous s'appliquent à la fraude.

14. Ils soignaient d'une manière honteuse les plaies de la fille de Mon peuple, en disant : La paix, la paix, lorsqu'il n'y avait point de paix.

15. Ils ont été confus, parce qu'ils ont fait des choses abominables; puis alors la confusion même n'a pu les confondre, et ils n'ont pas su rougir. C'est pourquoi ils tomberont parmi les mourants; ils seront renversés au temps de leur punition, dit le Seigneur.

16. Voici ce que dit le Seigneur : Tenez-vous sur les chemins et regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie, et marchez-y, et vous trouverez le rafraîchissement de vos âmes. Mais ils ont dit : Nous n'y marcherons pas.

17. J'ai établi des sentinelles auprès de vous : Ecoutez le son de la trompette. Et ils ont dit : Nous ne l'écouterons pas.

18. C'est pourquoi écoutez, nations; et sache, assemblée des peuples, tout ce que Je leur ferai.

19. Ecoute, terre : Je vais amener des malheurs sur ce peuple, le fruit de leurs pensées, parce qu'ils n'ont pas écouté Ma parole, et qu'ils ont rejeté Ma loi.

20. Pourquoi M'apportez-vous l'encens de Saba, et le roseau au suave parfum, qui vient d'un pays lointain? Vos holocaustes ne Me sont point agréables, et vos victimes ne Me plaisent pas.

21. C'est pourquoi voici ce que dit le Seigneur : Je mettrai devant ce peuple des pierres de ruines; les pères et les fils tomberont ensemble sur elles, le voisin et l'ami périront.

22. Voici ce que dit le Seigneur : Un peuple vient du pays de l'aquilon, et une grande nation s'élève des extrémités de la terre.

23. Il saisira la flèche et le bouclier; il est cruel et impitoyable; sa voix retentira comme la mer; ils monteront sur des chevaux, prêts à combattre comme un seul homme contre toi, fille de Sion.

24. Nous avons appris sa renommée, et nos mains ont perdu leur force; l'affliction nous saisit, et la douleur comme une femme en travail.

25. Ne sortez pas dans les champs et n'allez pas sur les chemins, car là est le glaive de l'ennemi, et l'épouvante est en tout lieu.

26. Fille de Mon peuple, revêts-toi d'un cilice et couvre-toi de cendre; prends le deuil comme pour un fils unique, gémis amèrement, car le dévastateur viendra tout à coup sur nous.

27. Je t'ai établi sur Mon peuple comme un essayeur habile, tu connaîtras et tu sonderas leur voie.

28. Ce sont tous de grands rebelles, aux démarches frauduleuses; ce n'est que de l'airain et du fer, ils sont tous corrompus.

29. Le soufflet s'est usé, le plomb s'est consumé dans le feu; en vain le fondeur les a mis dans le four, leurs malices n'ont point été consumées.

30. Appelez-les argent de rebut, car le Seigneur les a rejetés.




“Seja modesto no olhar.” São Padre Pio de Pietrelcina