1. Si tu reviens, Israël, dit le Seigneur, convertis-toi à Moi; si tu ôtes de devant Ma face ce qui te fait tomber, tu ne seras point ébranlé.

2. Tu jureras : Vive le Seigneur! dans la vérité, l'équité et la justice, et les nations Le béniront et Le loueront.

3. Car ainsi parle le Seigneur aux hommes de Juda et de Jérusalem : Préparez-vous une terre nouvelle, et ne semez pas sur les épines.

4. Soyez circoncis pour le Seigneur, et enlevez les prépuces de vos coeurs, hommes de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que Mon indignation n'éclate et ne s'embrase comme un feu, et que personne ne puisse l'éteindre, à cause de la malignité de vos pensées.

5. Annoncez dans Juda et faites entendre dans Jérusalem; parlez et sonnez de la trompette dans le pays, criez à haute voix, et dites : Rassemblez-vous, et entrons dans les villes fortes.

6. Levez l'étendard dans Sion, fortifiez-vous, ne vous arrêtez pas, car Je ferai venir de l'aquilon le malheur et une grande ruine.

7. Le lion s'élance de sa tanière, le brigand des nations s'est levé : il est sorti de son lieu pour réduire ton pays en désert; tes villes seront détruites, et elles resteront sans habitant.

8. C'est pourquoi ceignez-vous de cilices, pleurez et poussez des cris, car la colère et la fureur du Seigneur ne se sont pas détournées de nous.

9. En ce jour-là, dit le Seigneur, le coeur du roi périra, et aussi le coeur des princes; les prêtres seront stupéfaits, et les prophètes consternés.

10. Et je dis : Hélas! hélas! hélas! Seigneur Dieu; Vous avez donc trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : Vous aurez la paix; et voici que le glaive va les percer jusqu'à l'âme.

11. En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : Un vent brûlant souffle dans les routes du désert, dans la route de la fille de Mon peuple, non pour vanner et pour nettoyer.

12. Un vent violent Me vient de là, et maintenant Je prononcerai Mes jugements contre eux.

13. Voici, il montera comme les nuées, et ses chars seront comme la tempête, ses chevaux plus agiles que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes dévastés!

14. Purifie ton coeur du mal, Jérusalem, afin d'être sauvée; jusques à quand les pensées nuisibles demeureront-elles en toi?

15. Car une voix de Dan l'annonce, et fait connaître l'idole depuis la montagne d'Ephraïm.

16. Dites aux nations : Voici qu'on a appris à Jérusalem qu'il vient des gardiens d'une terre éloignée, qui feront entendre leurs cris contre les villes de Juda.

17. Comme les gardiens des champs, ils l'entoureront en cercle, parce qu'elle a excité Ma colère, dit le Seigneur.

18. Tes voies et tes pensées t'ont attiré cela; c'est là le fruit de ta malice, car elle est amère et elle t'a atteint au coeur.

19. Mes entrailles, mes entrailles sont percées de douleur, mon coeur est troublé au dedans de moi; je ne puis me taire, car j'ai entendu le bruit de la trompette, le cri du combat.

20. On annonce ruine sur ruine, tout le pays a été ravagé, mes tentes ont été abattues tout à coup, et mes pavillons renversés.

21. Jusques à quand verrai-je des fuyards, et entendrai-je le bruit de la trompette?

22. Car Mon peuple est fou, et ne M'a point connu. Ce sont des enfants insensés et sans intelligence; ils sont sages pour faire le mal, et ils ne savent pas faire le bien.

23. J'ai regardé la terre, et voies qu'elle était vide et comme un néant; les cieux, et ils étaient sans lumière.

24. J'ai vu les montagnes, et voici qu'elles tremblaient; et toutes les collines étaient ébranlées.

25. J'ai regardé, et il n'y avait pas d'hommes; et tous les oiseaux du ciel s'étaient retirés.

26. J'ai regardé, et voici que le Carmel est un désert, et que toutes ses villes ont été détruites devant la face du Seigneur, et par le souffle de Sa colère.

27. Car voici ce que dit le Seigneur : Toute la terre sera déserte, mais Je ne ferai pas une entière destruction.

28. La terre sera en deuil, et les cieux en haut se désoleront, parce que J'ai parlé. J'ai formé Mon dessein, et Je ne M'en suis pas repenti, et Je ne le rétracterai pas.

29. Toute la ville est en fuite, au bruit des cavaliers et de ceux qui lancent les flèches; ils se retirent aux lieux escarpés, et ils montent sur les rochers; toutes les villes sont abandonnées, et il n'y a plus d'homme qui les habite.

30. Mais toi, dévastée, que feras-tu? Quand tu te revêtirais de pourpre, quand tu te parerais de bijoux d'or, et que tu te peindrais les yeux avec du fard, tu travaillerais en vain à t'embellir; tes amants te méprisent, ils en veulent à ta vie.

31. Car j'entends une voix comme d'une femme en travail, des cris d'angoisse comme d'une femme qui enfante; c'est la voix de la fille de Sion mourante, et qui étend les mains : Malheur à moi, car mon âme m'abandonne à cause de ceux qui ont été tués.




“Se quiser me encontrar, vá visitar Jesus Sacramentado; eu também estou sempre lá.” São Padre Pio de Pietrelcina