1. Que verrez-vous dans la Sulamite, sinon les choeurs de danse d'un camp? Que tes pieds sont beaux dans ta chaussure, ô fille du prince! Les jointures de tes hanches sont comme des colliers travaillés par la main d'un artiste.

2. Ton nombril est une coupe faite au tour,où des liqueurs exquises ne manquent jamais. Ton sein est comme un monceau de froment entouré de lis.

3. Tes deux mamelles sont comme les deux faons jumeaux d'une gazelle.

4. Ton cou est comme une tour d'ivoire. Tes yeux sont comme les piscines d'Hésebon, situées près de la porte où s'assemble la foule. Ton nez est comme la tour du Liban, qui regarde vers Damas.

5. Ta tête est comme le Carmel, et les cheveux de ta tête sont comme la pourpre du roi, liée et teinte dans les canaux des teinturiers.

6. Que tu es belle et charmante, ô ma bien-aimée, parmi les délices!

7. Ta taille ressemble à un palmier, et tes mamelles à des grappes de raisin.

8. J'ai dit: Je monterai sur le palmier, et je cueillerai ses fruits, et tes mamelles seront comme les grappes de la vigne, et les parfums de ta bouche comme celui des pommes.

9. Ta gorge est comme un vin excellent, digne d'être bu par mon bien-aimé, et savouré entre ses lèvres et ses dents.

10. Je suis à mon bien-aimé, et son coeur se tourne vers moi.

11. Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs, demeurons dans les villages.

12. Levons-nous dès le matin pour aller dans les vignes; voyons si la vigne a fleuri, si ses fleurs produisent des fruits, si les grenadiers sont en fleur; c'est là que je te donnerai mon amour.

13. Les mandragores ont exhalé leur odeur. A nos portes sont toutes sortes de fruits: nouveaux et anciens, ô mon bien-aimé, je te les ai gardés.





“O trabalho é tão sagrado como a oração”. São Padre Pio de Pietrelcina