1. Mes frères, n'associez aucune acception de personnes à la foi en Notre-Seigneur Jésus-Christ glorifié.

2. Car s'il entre dans votre assemblée un homme ayant un anneau d'or et un vêtement magnifique, et qu'il y entre aussi un pauvre avec un habit sordide,

3. et que, tournant vos regards sur celui qui porte un vêtement magnifique, vous lui disiez: Toi, assieds-toi à cette place d'honneur; et que vous disiez au pauvre: Toi, tiens-toi là debout, ou: Assieds-toi au-dessous de mon marche-pied;

4. ne faites-vous pas en vous-mêmes des différences, et n'étes-vous pas des juges animés de pensées injustes?

5. Ecoutez, mes frères bien-aimés: Dieu n'a-t-Il pas choisi ceux qui sont pauvres selon le monde, pour qu'ils soient riches dans la foi, et héritiers du royaume que Dieu a promis à ceux qui L'aiment?

6. Et vous, vous avez déshonoré le pauvre. Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment par leur puissance, et qui vous traînent devant les tribunaux?

7. Ne sont-ce pas eux qui blasphèment le beau nom qu'on prononce en vous nommant?

8. Si cependant vous accomplissez la loi royale, selon les Ecritures: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

9. Mais si vous faites acception des personnes, vous commettez un péché, et vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs.

10. Car quiconque aura observé toute la loi, mais pèche contre un seul point, est coupable de tous.

11. En effet, Celui qui a dit: Tu ne commettras point d'adultère, dit aussi: Tu ne tueras point. Si donc tu ne commets pas d'adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu es transgresseur de la loi.

12. Parlez et agissez comme devant être jugés par la loi de la liberté.

13. Car le jugement est sans miséricorde pour celui qui n'a pas fait miséricorde; mais la miséricorde s'élève au-dessus du jugement.

14. Mes frères, que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les oeuvres? Est-ce que la foi peut le sauver?

15. Si un frère ou une soeur sont dans la nudité, et qu'ils manquent de la nourriture de chaque jour,

16. et que l'un de vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous, et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, a quoi cela servira-t-il?

17. Il en est de même de la foi: si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même.

18. Mais quelqu'un dira: Tu as la foi, et moi j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi je te montrerai ma foi par les oeuvres.

19. Tu crois qu'il n'y a qu'un Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent.

20. Mais veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est morte?

21. Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel?

22. Tu vois que la foi coopérait à ses oeuvres, et que par les oeuvres sa foi fut rendue parfaite.

23. Et ainsi s'accomplit cette parole de l'Ecriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice, et il fut appelé ami de Dieu.

24. Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement.

25. De même aussi Rahab, la femme de mauvaise vie, ne fut-elle pas justifiée par les oeuvres, recevant les messagers, et les renvoyant par un autre chemin?

26. De même, en effet, que le corps sans âme est mort, ainsi la foi sans les oeuvres est morte.





“A divina bondade não só não rejeita as almas arrependidas, como também vai em busca das almas teimosas”. São Padre Pio de Pietrelcina