Fundar 103 Resultados para: Nabukodonozor

  • Le roi Cyrus prit les objets du Temple de Yahvé que Nabukodonozor avait enlevés de Jérusalem et qu'il avait placés dans le Temple de son Dieu. (Esdras 1, 7)

  • Voici les gens de la province qui revinrent de la captivité; ils avaient été déportés à Babylone par Nabukodonozor, roi de Babylone. Ils retournaient à Jérusalem et en Juda, chacun dans sa ville. (Esdras 2, 1)

  • Mais comme nos pères avaient mis en colère le Dieu du Ciel, il les a livrés entre les mains de Nabukodonozor, roi de Babylone, le Kaldéen. Il a démoli ce Temple et emmené le peuple en exil à Babylone. (Esdras 5, 12)

  • Le roi Cyrus a fait reprendre les objets d'or et d'argent du Temple de Dieu que Nabukodonozor avait emportés de Jérusalem et déposés dans le temple de Babylone. Il les a donnés à Chechbassar, qu'il a nommé gouverneur, (Esdras 5, 14)

  • Les objets d'or et d'argent du Temple de Dieu que Nabukodonozor a enlevés et emportés à Babylone seront rendus; ils seront déposés dans la Maison de Dieu et chacun d'eux retrouvera sa place dans le Temple de Jérusalem." (Esdras 6, 5)

  • Liste des gens de la province qui sont revenus de captivité, des déportés que Nabukodonozor roi de Babel avait exilés et qui sont revenus à Jérusalem et en Juda, chacun dans sa ville. (Néhémie 7, 6)

  • Tout ceci arriva en la douzième année du règne de Nabukodonozor sur les Assyriens, à Ninive, la grande ville. Arfaxad régnait alors sur les Mèdes, à Ekbatane. (Judith 1, 1)

  • C'est alors que le roi Nabukodonozor livra bataille au roi Arfaxad, dans la grande plaine du territoire de Ragau. (Judith 1, 5)

  • De son côté, Nabukodonozor, roi des Assyriens, avait fait appel à tous les habitants de la Perse, des régions de l'occident, de la Cilicie, de Damas, du Liban, de l'Anti-Liban et de la côte, (Judith 1, 7)

  • Mais les habitants de toute la terre se moquaient bien de l'appel de Nabukodonozor, roi des Assyriens; ils refusèrent de se rassembler autour de lui pour le combat car ils ne le craignaient pas: pour eux ce n'était qu'un homme. Ils renvoyèrent donc ses messagers les mains vides et humiliés. (Judith 1, 11)

  • Nabukodonozor se mit en colère contre tous ces pays. Il jura par son trône et par son royaume, de corriger sévèrement tous les pays de Cilicie, de Damascène et de Syrie, et de faire mourir par l'épée tous les habitants de Moab, d'Ammon, de Judée et d'Egypte, jusqu'aux frontières des deux mers. (Judith 1, 12)

  • Le vingt-deuxième jour du premier mois, en la dix-huitième année de son règne, on parla dans le palais de Nabukodonozor, roi des Assyriens, de tirer vengeance de toute la terre, selon la promesse qu'il avait faite. (Judith 2, 1)


“Padre, eu não acredito no inferno – falou um penitente. Padre Pio disse: Acreditará quando for para lá?” São Padre Pio de Pietrelcina