1. Qui touche à la poix se souille, et qui se lie avec l'orgueilleux lui devient semblable.

2. Ne mets pas sur tes épaules un lourd fardeau, et ne te lie pas avec un homme plus fort et plus riche que toi. Quelle association peut-il y avoir entre le pot de terre et le chaudron? Le chaudron heurtera le pot, et celui-ce sera brisé.

3. Le riche commet une injustice, et il frémit d'indignation; le pauvre est maltraité, et il demande excuse.

4. Tant que tu pourras lui être utile, il se servira de toi, et quand tu n'auras plus rien, il te délaissera.

5. Si tu as du bien, il vivra avec toi, il te dépouillera, et n'aura nul souci.

6. Lui es-tu nécessaire? il t'enjôlera, il te sourira et te donnera des espérances, il te dira de belles paroles et te dira : « De quoi as-tu besoin? »

7. Il te rendra confus par ses festins, jusqu'à ce qu'il t'ait dépouillé deux ou trois fois, après quoi, il te verra et te délaissera, et secouera la tête devant toi.

8. Prends garde de te laisser séduire, et, au sein de la prospérité, de tomber dans l'humiliation.

9. Si un puissant t'appelle, retire-toi en arrière; il ne fera que t'inviter avec plus d'instances.

10. Ne tombe pas sur lui à l'improviste, de peur d'être repoussé, et ne te tiens pas trop loin de lui, de peur d'être oublié.

11. Ne t'imagine pas de causer avec lui d'égal à égal, et ne te fie pas à ses nombreux discours.

12. Car par son flux de paroles il te tentera, et il t'interrogera comme en souriant. Homme sans pitié, il ne gardera pas pour lui tes paroles, et il ne t'épargnera ni les coups ni les chaînes.

13. Prends garde et fais bien attention, car tu marches avec ta ruine.

14. Toute créature vivante aime son semblable, et tout homme son prochain.

15. Toute chair s'unit selon son espèce, et tout homme s'associe à son semblable.

16. Quelle union peut-il y avoir entre le loup et l'agneau? Il en est de même entre le pécheur et l'homme pieux.

17. Quelle paix peut avoir l'hyène avec le chien? Quelle paix le riche avec le pauvre?

18. Les onagres sont la proie des lions dans le désert; ainsi les pauvres sont la proie des riches.

19. L'orgueilleux a en horreur l'humiliation : ainsi le riche a en horreur le pauvre.

20. Le riche vient-il à chanceler, ses amis le soutiennent; mais quand l'humble tombe, il est encore repoussé par ses amis.

21. Quand le riche fait une chute, beaucoup lui viennent en aide; il tient des discours insensés, et on l'approuve. Quand l'humble fait une chute, il a encore des reproches.

22. Le riche parle, et tout le monde se tait; et on élève son discours jusqu'aux nues. Le pauvre parle, et l'on dit : « Quel est celui-là? » et, s'il heurte, on le culbute.

23. La richesse est bonne quand elle n'est pas unie au péché, et la pauvreté est mauvaise dans la bouche de l'impie.

24. Le c?ur de l'homme change son visage, soit en bien, soit en mal.

25. Le signe d'un c?ur content est un visage joyeux; pour trouver des sages maximes, il faut le labeur de la réflexion.



Livros sugeridos


“Enquanto estivermos vivos sempre seremos tentados. A vida é uma contínua luta. Se às vezes há uma trégua é para respirarmos um pouco.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.