1. Ecoutez la parole que Yahvé prononce sur vous, maison d'Israël.

2. Voici ce que dit Yahvé: N'apprenez pas les pratiques des païens et ne craignez pas les signes du zodiaque; ce sont les païens qui s'en inquiètent!

3. Le "Dieu terrible" des païens n'est que du creux: on a coupé un arbre dans la forêt, un artisan l'a travaillé de ses mains au ciseau.

4. On l'a embelli avec de l'argent ou de l'or, et on l'a fixé au marteau pour qu'il ne bouge pas.

5. Ce n'est guère plus qu'un épouvantail dans un champ de concombres. Ces dieux ne parlent pas; il faut les porter car ils ne marchent pas. Ne les craignez donc pas car ils ne peuvent faire ni mal ni bien.

6. Nul n'est comme toi, Yahvé: tu es grand, et grand est ton Nom si puissant!

7. Qui ne te craindrait, Roi des nations? C'est justice, car entre tous les sages des païens, entre tous leurs rois, il n'y a personne comme toi.

8. Tous sont pareillement bêtes et stupides: leurs idoles ne peuvent donner qu'une sagesse de bois.

9. C'est du bois neuf, bien sûr, de l'argent martelé importé de Tarsis, de l'or d'Ofir travaillé par un sculpteur ou un orfèvre; on l'a recouvert de pourpre violette ou de pourpre rouge, mais tout cela reste un travail d'artisan.

10. Mais Yahvé est le Dieu véritable, il est le Dieu vivant, le roi d'éternité. Quand il se met en colère, la terre tremble et les nations ne peuvent tenir devant sa fureur.

11. C'est pourquoi vous direz ceci: "Les dieux qui n'ont fait ni le ciel ni la terre, disparaîtront de sur la terre et de dessous les cieux."

12. Mais lui, par sa puissance il a fait la terre; par sa sagesse il a fondé l'univers, par son intelligence il a étendu les cieux.

13. S'il donne de la voix, c'est un grondement d'eaux dans les cieux; il fait venir les nuages du fond de l'horizon, il envoie les éclairs pour qu'il pleuve et fait sortir le vent de ses réservoirs.

14. Voilà donc disqualifiée la sagesse des mortels. L'orfèvre devrait avoir honte des idoles qu'il a faites: il ne produit que des faussetés, elles sont dépourvues d'esprit.

15. Elles ne sont rien, ce sont des oeuvres ridicules qui seront jugées et disparaîtront.

16. Mais le Lot de Jacob n'est pas comme elles, c'est lui qui a façonné le monde; son nom est Yahvé Sabaot, et Israël est sa propre tribu.

17. Fais ton bagage et sors du pays, toi l'Assiégée!

18. Car voici ce que dit Yahvé: "Cette fois je vais chasser au loin les habitants du pays, je les ferai poursuivre et ils n'échapperont pas."

19. "Comme je suis malheureux, je suis brisé! Comme ma plaie me fait mal! Et pourtant je disais: si ma souffrance n'était que cela.

20. Ma tente a été dévastée, toutes mes cordes ont été arrachées, mes fils m'ont quittée, ils ont disparu; il n'y a personne pour remonter ma tente et en tendre les toiles.

21. Les bergers ont été stupides; ils n'ont pas recherché Yahvé. C'est pourquoi ils ont échoué et tout leur troupeau a été dispersé.

22. Voici qu'arrive une nouvelle, un grand vacarme s'entend dans le nord; les villes de Juda vont devenir un amas de ruines, un repaire pour les chacals."

23. Tu le sais, Yahvé, l'homme n'est pas maître de sa route, le marcheur n'est pas sûr de ses pas.

24. Corrige-nous donc Yahvé, mais juste comme il faut, non pas avec colère, car alors tu nous réduis à rien.

25. Déverse ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, sur les clans qui n'ont pas invoqué ton nom, car ils ont dévoré Jacob. Ils l'ont dévoré, exterminé; ils ont détruit sa demeure.



Livros sugeridos


“Amemos ao próximo. Custa tão pouco querer bem ao outro.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.