1. Prêter à son prochain, c'est pratiquer la miséricorde, lui venir en aide, c'est observer les commandements.

2. Sache prêter à ton prochain lorsqu'il est dans le besoin; à ton tour, restitue au temps convenu.

3. Tiens bien ta parole et sois loyal avec autrui, et dans tous tes besoins tu trouveras ce qu'il te faut.

4. Beaucoup traitent un prêt comme une aubaine et mettent dans la gêne ceux qui les ont aidés.

5. Avant de recevoir, on baise les mains du prêteur, on parle humblement de ses richesses. Au jour de l'échéance, on tire en longueur, on s'acquitte en récrimination, on s'en prend aux circonstances.

6. Peut-on s'acquitter? Le prêteur recevra à peine la moitié de son argent et il pourra s'estimer heureux. Dans le cas contraire on l'aura frustré de son argent et il aura, sans l'avoir mérité, un ennemi de plus qui s'acquitte en malédictions et en injures et qui rend des outrages en guise de révérence.

7. Bien des gens, sans malice, se refusent à prêter, ils ne se soucient pas d'être dépouillés malgré eux.

8. Pourtant, sois indulgent pour les malheureux, ne leur fais pas attendre tes aumônes.

9. Pour obéir au précepte, viens en aide au pauvre; il est dans le besoin : ne le renvoie pas les mains vides.

10. Sacrifie ton argent pour un frère et un ami, qu'il ne rouille pas en pure perte, sous une pierre.

11. Use de tes richesse selon les préceptes du Très-Haut, cela te sera plus utile que l'or.

12. Serre tes aumônes dans tes greniers, elles te délivreront de tout malheur.

13. Mieux qu'un fort bouclier, mieux qu'une lourde lance, devant l'ennemi, elles combattront pour toi.

14. L'homme de bien se porte caution pour son prochain; c'est avoir perdu toute honte que de l'abandonner.

15. N'oublie pas les services de ton garant il a donné sa vie pour toi.

16. Des bontés de son garant le pécheur n'a cure, l'ingrat oublie celui qui l'a sauvé.

17. Une caution a ruiné bien des gens heureux et les a ballottés comme les vagues de la mer.

18. Elle a exilé des hommes puissants qui ont erré parmi des nations étrangères.

19. Le méchant qui se précipite pour cautionner en quête d'un profit se précipite vers la condamnation.

20. Viens en aide au prochain selon ton pouvoir et prends garde de ne pas tomber toi-même.

21. La première chose pour vivre, c'est l'eau, le pain et le vêtement, et une maison pour s'abriter.

22. Mieux vaut une vie de pauvre dans un abri de planches que des mets fastueux dans une maison étrangère.

23. Que tu aies peu ou beaucoup, montre-toi content, tu n'entendras pas le reproche de ton entourage.

24. Triste vie que d'aller de maison en maison, là où tu t'arrêtes, tu n'oses ouvrir la bouche;

25. tu es un étranger, tu sers à boire à un ingrat, et par-dessus le marché tu en entends de dures

26. "Viens ici, étranger, mets la table, si tu as quelque chose, donne-moi à manger."

27. "Va-t'en, étranger, cède à un plus digne, mon frère vient me voir, j'ai besoin de la maison."

28. C'est dur pour un homme sensé de s'entendre reprocher l'hospitalité, et d'être traité comme un débiteur.



Livros sugeridos


“Quando a videira se separa da estaca que a sustenta, cai, e ao ficar na terra apodrece com todos os cachos que possui. Alerta, portanto, o demônio não dorme!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.