1. Lorsque vous serez entrés dans le pays dont le Seigneur votre Dieu doit vous mettre en possession, que vous en serez devenu le maître, et que vous y serez établi,

2. vous prendrez les prémices de tous les fruits de votre terre, et, les ayant mis dans une corbeille, vous irez au lieu que le Seigneur votre Dieu aura choisi afin que Son nom y soit invoqué.

3. Là, vous approchant du prêtre qui sera en ce temps-là, vous lui direz: Je reconnais aujourd'hui publiquement devant le Seigneur votre Dieu que je suis entré dans la terre qu'Il avait promis avec serment à nos pères de nous donner.

4. Et le prêtre, prenant la corbeille de votre main, la mettra devant l'autel du Seigneur votre Dieu;

5. et vous direz en la présence du Seigneur votre Dieu: Le Syrien poursuivait mon père, qui descendit en Egypte, et il y demeura comme étranger, ayant très peu de personnes avec lui; mais il s'accrut depuis, jusqu'à former un peuple grand et puissant, qui se multiplia jusqu'à l'infini.

6. Cependant les Egyptiens nous affligèrent et nous persécutèrent, nous accablant de charges insupportables;

7. mais nous criâmes au Seigneur, le Dieu de nos pères, qui nous exauça, et qui, regardant favorablement notre affliction, nos travaux, et l'extrémité où nous étions réduits,

8. nous tira d'Egypte par Sa main toute-puissante et en déployant toute la force de Son bras, après avoir jeté une frayeur extraordinaire dans ces peuples par des miracles et des prodiges inouis;

9. et Il nous a fait entrer dans ce pays, et nous a donné cette terre où coulent le lait et le miel.

10. C'est pourquoi j'offre maintenant les prémices des fruits de la terre que le Seigneur m'a donnée. Vous laisserez ces prémices devant le Seigneur votre Dieu, et après avoir adoré le Seigneur votre Dieu,

11. vous ferez un festin de réjouissance en mangeant de tous les biens que le Seigneur votre Dieu vous aura donnés et à toute votre maison, vous, le lévite et l'étranger qui est avec vous.

12. Lorsque vous aurez achevé de donner la dîme de tous vos fruits, vous donnerez, la troisième année, les dîmes aux lévites, à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve, afin qu'ils mangent au milieu de vous et qu'ils soient rassasiés;

13. et vous direz ceci devant le Seigneur votre Dieu: J'ai ôté de ma maison ce qui Vous était consacré, et je l'ai donné au lévite, à l'étranger, à l'orphelin et à la veuve, comme Vous me l'avez commandé; je n'ai point négligé Vos ordonnances, ni oublié ce que Vous m'avez commandé.

14. Je n'ai pas mangé de ces choses lorsque j'étais dans le deuil; je ne les ai point mises à part pour m'en servir à des usages profanes, et je n'en ai rien employé dans les funérailles des morts; j'ai obéi à la voix du Seigneur mon Dieu, et j'ai fait tout ce que Vous m'avez ordonné.

15. Regardez-nous donc de Votre sanctuaire et de ce lieu où Vous demeurez au plus haut des cieux, et bénissez Votre peuple d'Israël, et la terre que Vous nous avez donnée selon le serment que Vous en avez fait à nos pères, cette terre où coulent le lait et le miel.

16. Le Seigneur votre Dieu vous commande aujourd'hui d'observer ces ordonnances et ces lois, de les garder et de les accomplir de tout votre coeur et de toute votre âme.

17. Vous avez aujourd'hui choisi le Seigneur, afin qu'il soit votre Dieu, afin que vous marchiez dans Ses voies, que vous gardiez Ses cérémonies, Ses ordonnances et Ses lois, et que vous obéissiez à Ses commandements.

18. Et le Seigneur vous a aussi choisi aujourd'hui, afin que vous soyez Son peuple particulier, selon qu'Il vous l'a déclaré, afin que vous observiez Ses préceptes,

19. et qu'Il vous rende le peuple le plus illustre de toutes les nations qu'Il a créées pour Sa louange, pour Son nom et pour Sa gloire; et que vous soyez le peuple saint du Seigneur votre Dieu, selon Sa parole.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.



“Menosprezai vossas tentações e não vos demoreis nelas. Imaginai estar na presença de Jesus. O crucificado se lança em vossos braços e mora no vosso coração. Beijai-Lhe a chaga do lado, dizendo: ‘Aqui está minha esperança; a fonte viva da minha felicidade. Seguro-vos, ó Jesus, e não me aparto de vós, até que me tenhais posto a salvo’”. São Padre Pio de Pietrelcina