pronađen 18 Rezultati za: Ruth

  • qui épousèrent des filles de Moab, dont l'une s'appelait Orpha et l'autre Ruth. Après avoir passé dix ans dans ce pays-là, (Ruth 1, 4)

  • Elles élevèrent donc encore leur voix, et recommencèrent à pleurer. Orpha baisa sa belle-mère, et s'en retourna; mais Ruth s'attacha à Noémi sans vouloir la quitter. (Ruth 1, 14)

  • Ruth lui répondit: Ne vous opposez point à moi en me portant à vous quitter et à m'en aller; car en quelque lieu que vous alliez, j'irai; et partout où vous demeurerez, j'y demeurerai aussi: votre peuple sera mon peuple, et votre Dieu sera mon Dieu. (Ruth 1, 16)

  • Noémi, voyant donc Ruth dans une résolution si déterminée d'aller avec elle, ne voulut plus s'y opposer ni lui persuader d'aller retrouver les siens. (Ruth 1, 18)

  • Noémi quitta donc avec Ruth la Moabite, sa belle-fille, la terre étrangère où elle avait demeuré, et elle revint à Bethléem lorsqu'on commençait à couper les orges. (Ruth 1, 22)

  • Et Ruth la Moabite dit à sa belle-mère: Si vous l'agréez, j'irai dans quelque champ, et je ramasserai les épis qui seront échappés aux moissonneurs, partout où je trouverai quelque père de famille qui me témoigne de la bonté. Noémi lui répondit: Allez, ma fille. (Ruth 2, 2)

  • Booz dit à Ruth: Ecoutez, ma fille; n'allez point dans un autre champ pour glaner, et ne partez point de ce lieu; mais joignez vous à mes jeunes filles, (Ruth 2, 8)

  • Ruth, se prosternant le visage contre terre, adora, et dit à Booz: D'où me vient que j'aie trouvé grâce à vos yeux, et que vous daigniez me connaître, moi qui suis une femme étrangère? (Ruth 2, 10)

  • Sa belle-mère lui dit: Où avez-vous glané aujourd'hui, et où avez-vous travaillé? Béni soit celui qui a eu pitié de vous. Ruth lui indiqua celui dans le champ duquel elle avait travaillé, et lui dit que cet homme s'appelait Booz. (Ruth 2, 19)

  • Ruth lui dit: Il m'a donné ordre encore de me joindre à ses moissonneurs jusqu'à ce qu'il ait recueilli tous ses grains. (Ruth 2, 21)

  • Après que Ruth fut revenue auprès de sa belle-mère, celle-ci lui dit: Ma fille, je pense à vous mettre en repos, et je pourvoirai à votre bonheur. (Ruth 3, 1)

  • Ruth lui répondit: Je ferai tout ce que vous me commanderez. (Ruth 3, 5)


“Amemos ao próximo. Custa tão pouco querer bem ao outro.” São Padre Pio de Pietrelcina