Trouvé 43 Résultats pour: Nicanor

  • Lysias choisit Ptolémée, fils de Doryminus, Nicanor et Gorgias, hommes puissants parmi les amis du roi; (1 Maccabées 3, 38)

  • Alors le roi envoya Nicanor, l'un de ses princes les plus nobles, qui était très hostile à Israël, et lui commanda de perdre ce peuple. (1 Maccabées 7, 26)

  • Nicanor vint donc à Jérusalem avec une grande armée, et il députa vers Judas et ses frères, avec des paroles de paix pour les tromper, (1 Maccabées 7, 27)

  • Nicanor sut que son dessein avait été découvert, et il marcha au combat contre Judas, près de Capharsalama. (1 Maccabées 7, 31)

  • Et près de cinq mille hommes de l'armée de Nicanor tombèrent, et le reste s'enfuit dans la cité de David. (1 Maccabées 7, 32)

  • Après cela Nicanor monta sur la montagne de Sion, et quelques-uns des prêtres sortirent pour le saluer avec un esprit de paix, et pour lui montrer les holocaustes qui étaient offerts pour le roi. (1 Maccabées 7, 33)

  • Nicanor sortit de Jérusalem et vint camper près de Béthoron, et l'armée de Syrie vint à sa rencontre. (1 Maccabées 7, 39)

  • Ecrasez de même aujourd'hui cette armée en notre présence, afin que les autres sachent que Nicanor a mal parlé de Votre sanctuaire; et jugez-le selon sa malice. (1 Maccabées 7, 42)

  • Les armées engagèrent le combat le treizième jour du mois d'adar; et les troupes de Nicanor furent défaites, et il tomba lui-même le premier dans le combat. (1 Maccabées 7, 43)

  • Lorsque son armée vit que Nicanor était tombé, ils jetèrent leurs armes et s'enfuirent; (1 Maccabées 7, 44)

  • Ils prirent leurs dépouilles comme butin, et ils coupèrent la tête de Nicanor, et sa main droite, qu'il avait étendue insolemment; ils les apportèrent, et les suspendirent en face de Jérusalem. (1 Maccabées 7, 47)

  • Cependant, lorsque Démétrius eut appris que Nicanor et son armée étaient tombés dans le combat, il résolut d'envoyer de nouveau Bacchidès et Alcime en Judée, et l'aile droite avec eux. (1 Maccabées 9, 1)


“Nas tribulações é necessário ter fé em Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina