1. Cantique des montées. Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs ont perdu leur peine. Si le Seigneur ne garde la cité, le gardien a perdu ses veilles.

2. En pure perte vous devancez le matin et retardez au soir le repos: faut-il tant de peine pour le pain que vous mangez? Dieu le donne à ses bien-aimés, et ils dorment.

3. La richesse de l'homme, ce sont ses fils, le fruit des entrailles sera son salaire.

4. Tel un combattant, il aura en main ces flèches, ces fils nés au temps qu'il était jeune.

5. Heureux ce combattant, cet homme, qui en a son plein carquois. Quand ils viendront demander justice, l'adversaire ne les fera pas taire.





“Menosprezai vossas tentações e não vos demoreis nelas. Imaginai estar na presença de Jesus. O crucificado se lança em vossos braços e mora no vosso coração. Beijai-Lhe a chaga do lado, dizendo: ‘Aqui está minha esperança; a fonte viva da minha felicidade. Seguro-vos, ó Jesus, e não me aparto de vós, até que me tenhais posto a salvo’”. São Padre Pio de Pietrelcina