Fundar 1292 Resultados para: n'a

  • Si le voleur n'est. pas trouvé, le maître de la maison se présentera devant Dieu, pour déclarer s'il n'a pas mis la main sur le bien de son prochain. (Exode 22, 7)

  • le serment de Yahweh interviendra entre les deux parties, pour qu'on sache si le dépositaire n'a pas mis la main sur le bien de son prochain; et le propriétaire de la bête acceptera ce serment, et l'autre n'aura pas à indemniser. (Exode 22, 10)

  • Si elle a été déchirée par une bête féroce, il en produira les restes en témoignage, et il n'aura point à indemniser pour la bête déchirée. (Exode 22, 12)

  • Vous n'affligerez point la veuve ni l'orphelin. (Exode 22, 21)

  • Tu t'éloigneras d'une cause mensongère, et tu ne feras pas mourir l'innocent et le juste; car je n'absoudrai point un coupable. (Exode 23, 7)

  • Tu n'ac-cepteras pas de présents; car les présents aveuglent les clairvoyants et ruinent les causes justes. (Exode 23, 8)

  • Tu n'adoreras pas leurs dieux et tu ne les serviras pas ; tu ne les imiteras pas dans leurs pratiques, mais tu renverseras et briseras leurs stèles. (Exode 23, 24)

  • Moïse vit que le peuple n'avait plus de frein, parce qu'Aaron lui avait ôté tout frein, l'exposant à devenir une risée parmi ses ennemis. (Exode 32, 25)

  • Tu n'adoreras aucun autre dieu ; car Yah-weh se nomme le jaloux, il est un Dieu jaloux. (Exode 34, 14)

  • Vous n'allu-merez de feu dans aucune de vos demeures le jour du sabbat." (Exode 35, 3)

  • S'il n'a pas le moyen de se procurer une brebis ou une chèvre, il offrira à Yah­weh, comme expiation pour son péché; deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l'un comme sacrifice pour le péché, l'autre comme holocauste. (Lévitique 5, 7)

  • S'il n'a pas de quoi se procurer deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, il apportera en offrande pour son péché un dixième d'épha de fleur de farine comme sacrifice pour le péché ; il ne mettra point d'huile dessus, et il n'y ajoutera point d'encens, car c'est un sacrifice pour le péché. (Lévitique 5, 11)


“Temos muita facilidade para pedir, mas não para agradecer”. São Padre Pio de Pietrelcina