Fundar 5673 Resultados para: Yahweh

  • Alors ils entendirent la voix de Yahweh Dieu passant dans le jardin à la brise du jour, et l'homme et sa femme se cachèrent de devant Yahweh Dieu au milieu des arbres du jardin. (Genèse 3, 8)

  • Mais Yahweh Dieu appela l'homme et lui dit : " Où es-tu? " Il répondit: " (Genèse 3, 9)

  • Et Yahweh Dieu dit : " Qui t'a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de man­ger? " (Genèse 3, 11)

  • L'homme répondit : " La femme que vous avez mise avec moi m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. " Yahweh Dieu dit à la femme : (Genèse 3, 12)

  • Yahweh Dieu dit au serpent : " Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux domestiques et toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie. (Genèse 3, 14)

  • Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peau et les en revêtit. (Genèse 3, 21)

  • Et Yahweh Dieu dit : " Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Maintenant, qu'il n'avance pas sa main, qu'il ne prenne pas aussi de l'arbre de vie, pour en marger et vivre éternelle­ment. " (Genèse 3, 22)

  • Et Yahweh Dieu le fit sortir du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre d'où il avait été pris. (Genèse 3, 23)

  • Adam connut Eve, sa femme; elle conçut et enfanta Caïn, et elle dit " j'ai acquis un homme avec le secours de Yahweh ! " (Genèse 4, 1)

  • Au bout de quelque temps, Caïn offrit des produits de la terre en oblation à Yahweh ; (Genèse 4, 3)

  • Yahweh regarda Abel et son offrande ; mais il ne regarda pas Caïn et son offrande. (Genèse 4, 5)

  • Yahweh dit à Caïn : " Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Si tu fais bien, ne seras-tu pas agréé? Et si tu ne fais pas bien, le péché ne se couche-t-il pas à ta porte? Son désir se tourne vers toi ; mais toi, tu dois dominer sur lui. " (Genèse 4, 7)


“Não se desencoraje se você precisa trabalhar muito para colher pouco. Se você pensasse em quanto uma só alma custou a Jesus, você nunca reclamaria!” São Padre Pio de Pietrelcina