1. Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé Apôtre, mis à part pour l'Evangile de Dieu,

2. que Dieu avait promis auparavant par Ses prophètes dans les Saintes Ecritures

3. touchant Son Fils, qui Lui est né de la race de David, selon la chair;

4. qui a été prédestiné comme Fils de Dieu avec puissance, selon l'esprit de sainteté, par Sa résurrection d'entre les morts; Jésus-Christ notre Seigneur;

5. par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour faire obéir à la foi toutes les nations, en Son nom;

6. au rang desquelles vous êtes aussi, ayant été appelés par Jésus-Christ:

7. à tous ceux qui sont à Rome, bien aimés de Dieu, appelés saints. Que la grâce et la paix vous soient données par Dieu, notre Père, et par le Seigneur Jésus-Christ!

8. En premier lieu, je rends grâces à mon Dieu par Jésus-Christ pour vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier.

9. Car le Dieu que je sers en mon esprit dans l'Evangile de Son Fils m'est témoin que je fais sans cesse mention de vous

10. dans mes prières, demandant continuellement que je puisse avoir enfin, par Sa volonté, quelque voie favorable pour aller vers vous.

11. Car je désire vous voir, pour vous communiquer quelque grâce spirituelle, afin de vous affermir;

12. c'est-à-dire afin que, chez vous, nous recevions une consolation mutuelle par la foi qui nous est commune, à vous et à moi.

13. Aussi je ne veux pas que vous ignoriez, mes frères, que je me suis souvent proposé d'aller chez vous (j'en ai été empêché jusqu'à présent), pour obtenir aussi quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations.

14. Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants.

15. Ainsi, autant qu'il dépend de moi, j'ai à coeur de vous annoncer l'Evangile, à vous aussi qui êtes à Rome.

16. En effet, je ne rougis point de l'Evangile; car il est une force de Dieu, pour le salut de tout croyant, premièrement du Juif, puis du Grec.

17. Car la justice de Dieu y est révélée par la foi et pour la foi, ainsi qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi.

18. En effet, la colère de Dieu se révèle du haut du Ciel contre toute l'impiété et l'injustice de ces hommes qui retiennent la vérité de Dieu dans l'injustice;

19. car ce que l'on connaît sur Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.

20. En effet, Ses perfections invisibles sont devenues visibles depuis la création du monde, par la connaissance que Ses oeuvres en donnent; de même Sa puissance éternelle et Sa divinité: de sorte qu'ils sont inexcusables,

21. parce qu'ayant connu Dieu, ils ne L'ont point glorifié comme Dieu, et ne Lui ont pas rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur insensé a été obscurci.

22. Ainsi, en disant qu'ils étaient sages, ils sont devenus fous,

23. et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible contre une image représentant l'homme corruptible, et les oiseaux, et les quadrupèdes, et les reptiles.

24. C'est pourquoi Dieu les a livrés aux désirs de leur coeur, à l'impureté, en sorte qu'ils ont déshonoré eux-mêmes leurs propres corps:

25. eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni dans tous les siècles. Amen.

26. C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions honteuses; car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre la nature.

27. De même aussi les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont embrasés dans leurs désirs les uns pour les autres, les hommes commettant l'infamie avec les hommes, et recevant en eux-mêmes le salaire dû à leur égarement.

28. Et comme ils n'ont pas montré qu'ils avaient la connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à un sens réprouvé, de sorte qu'ils ont fait des choses qui ne conviennent pas:

29. remplis de toute iniquité, de malice, de fornication, d'avarice, de méchanceté; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; délateurs,

30. médisants, haïs de Dieu, insolents, orgueilleux, hautains, inventeurs du mal, désobéissants à leurs parents,

31. inintelligents, dissolus, sans affection, sans loyauté, sans miséricorde.

32. Ayant connu la justice de Dieu, ils n'ont pas compris que ceux qui font de telles choses sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font.




Jesus lhe quer bem, da maneira que só Ele sabe amar.” São Padre Pio de Pietrelcina