1. Oui, tu es belle, mon amie ; oui, tu es belle Tes yeux sont des yeux de colombes derrière ton voile ; tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, suspendues aux ftancs de la montagne de Galaad.

2. Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues; qui remontent du lavoir ; chacune porte deux jumeaux, et parmi elles il n'est pas de stérile.

3. Tes lèvres sont comme un fil de pourpre, et ta bouche est charmante ; ta joue est comme une moitié de grenade, derrière ton voile.

4. Ton cou est comme la tour de David, bâtie pour servir d'arsenal ; mille boucliers y sont suspendus, tous les boucliers des braves.

5. Tes deux seins sont comme deux faons, jumeaux d'une gazelle, qui paissent au milieu des lis.

6. Avant que vienne la fraicheur du jour, et que les ombres fuient, j'irai à la montagne de la myrrhe, et à la colline de l'encens.

7. Tu es toute belle, mon amie, et il n'y a pas de tache en toi !

8. Avec moi, viens du Liban, ma fiancée, viens avec moi du Liban ! Regarde du sommet de l'Amana, du sommet du Sanir et de l'Hermon, des tanières des lions, des montagnes des léopards.

9. Tu m'as ravi le coeur, ma soeur fiancée tu m'as ravi le coeur par un seul de tes regards, par une seule des perles de ton collier.

10. Que ton amour a de charme, ma soeur fiancée! Combien ton amour est meilleur que le vin, et l'odeur de tes parfums, que tous les aromates !

11. Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée, le miel et le lait sont sous ta langue, et l'odeur de tes vêtements est comme l'odeur du Liban.

12. C'est un jardin fermé que ma soeur fiancée, une source fermée, une fontaine scellée.

13. Tes pousses sont un bosquet de grenadiers, avec les fruits les plus exquis ; le cypre avec le nard,

14. le nard et le safran, la canelle et le cinnamome, avec tous les arbres à encens, la myrrhe et l'aloés, avec tous les meilleurs baumiers.

15. Source de jardins, puits d'eaux vives, ruisseau qui coule du Liban.

16. Levez-vous aquilons.Venez autans! Soufflez sur mon jardin, et que ses baumiers exsudent! Que mon bien-aimé entre dans son jardin, et qu'il mange de ses beaux fruits !



Livros sugeridos


“Não se desencoraje, pois, se na alma existe o contínuo esforço de melhorar, no final o Senhor a premia fazendo nela florir, de repente, todas as virtudes como num jardim florido.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.