1. De nouveau je regarde, et voici ce que je vois:

2. un rouleau dans les airs. L'ange me dit: "Que vois-tu?" Je réponds: "Je vois un rouleau qui vole, il a dix mètres de long et cinq de large."

3. L'ange me dit: "C'est une malédiction qui va se répandre sur tout le pays. Il y est écrit que tout voleur sera balayé loin d'ici. Il y est encore écrit que celui qui jure sera balayé d'ici.

4. J'ai lancé cette malédiction, dit Yahvé Sabaot, pour qu'elle vienne sur la maison du voleur et sur la maison de celui qui jure par mon Nom afin de cacher ses mensonges; elle s'arrêtera dans sa maison, et elle en dévorera le bois et les pierres."

5. De nouveau l'ange prend la parole: "Lève les yeux et regarde ce qui approche." Je demande: "Qu'est-ce que c'est?"

6. Il me dit: "C'est une mesure pour peser le grain." Il ajoute: "C'est par là que tous pèchent dans ce pays."

7. Alors se soulève un disque de plomb et l'on voit une femme assise dans la mesure à peser le grain.

8. L'ange me dit: "C'est la malhonnêteté." Puis il la repousse à l'intérieur de la mesure et il en bouche l'ouverture avec la masse de plomb.

9. Alors sous mes yeux se présentent deux femmes avec des ailes de cigognes; le vent enfle leurs ailes et elles enlèvent la mesure entre terre et ciel.

10. Je dis alors à l'ange qui me parlait: "Où donc ces femmes emportent-elles la mesure?"

11. Il me répond: "Elles vont lui construire un temple dans la terre de Chinéar; on lui fera un piédestal pour la poser dessus."



Livros sugeridos


“É loucura fixar o olhar no que rapidamente passa”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.