1. Méditation d'Asaph. Pourquoi, ô Dieu, ce rejet jusqu'au bout, cette colère contre les brebis de ton bercail?

2. Souviens-toi de ta communauté, tu l'as acquise aux temps anciens, rachetée, pour qu'elle devienne ta propre tribu, avec le mont Sion où tu demeures.

3. Porte tes pas vers ces ruines sans espoir; l'ennemi a tout saccagé dans le sanctuaire.

4. Ils ont poussé des hurlements dans ta tente, ils ont mis à l'entrée le drapeau étranger.

5. Ils ont tout abattu, tel un bûcheron dans un fourré.

6. Ils ont manié la hache, comme en forêt, abattu les portes, martelé les boiseries,

7. ils ont mis le feu à ton sanctuaire et profané le lieu où ton Nom demeure.

8. Ils disaient: "C'est le moment d'en finir avec eux", et par tout le pays ils détruisaient les lieux sacrés.

9. Nous ne voyons plus rien, ni signes, ni prophètes, et personne parmi nous qui sache jusqu'à quand.

10. Jusqu'à quand, ô Dieu, ces païens qui insultent? L'ennemi pourra-t-il sans fin mépriser ton nom?

11. Pourquoi retiens-tu ta main, l'as-tu prise dans ta ceinture?

12. N'es-tu pas depuis toujours mon Dieu, mon Roi, toi qui donnes au pays ses délivrances?

13. Tu avais eu la force pour fendre la mer, et pour briser, sur les flots, les têtes des dragons;

14. car tu as fracassé les têtes du Monstre, tu l'as donné en pâture aux fossoyeurs des mers.

15. C'est toi qui fis jaillir la source et le torrent, c'est toi qui mis à sec des fleuves intarissables.

16. A toi le jour, à toi la nuit, les lois de la lumière et du soleil.

17. C'est toi qui as fixé à la terre ses limites, et qui lui as donné un été, un hiver.

18. Pense au présent: l'ennemi insulte le Seigneur, un peuple de fous a méprisé ton nom.

19. Ne livre pas à la bête l'âme qui te rend grâce, n'oublie pas, n'efface pas la vie de tes pauvres.

20. Vois comme ils gardent ton alliance dans leurs repaires, dans les lieux de résistance.

21. Que les opprimés ne reviennent pas humiliés, fais que le pauvre et le petit célèbrent ton nom.

22. Lève-toi, ô Dieu, et prends en main ta cause; tout le jour on t'insulte, n'oublie pas ces fous.

23. Entends tes adversaires et n'oublie pas, les cris de ceux qui t'en veulent vont toujours grandissant.



Livros sugeridos


“A sua função é tirar e transportar as pedras, e arrancar os espinhos. Jesus é quem semeia, planta, cultiva e rega. Mas seu trabalho também é obra de Jesus. Sem Ele você nada pode fazer.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.