1. Au maître de chant. Psaume de David, serviteur de Yahvé. Il adressa les paroles de ce cantique à Yahvé le jour où celui-ci l'eut délivré du pouvoir de tous ses ennemis et de la main de Saül.

2. Il dit: Tu es ma force, Seigneur, et je t'aime.

3. Oui, il est mon rocher, ma forteresse, il est un libérateur: il est mon Dieu. Il est le rocher: en lui j'ai mon abri, il est mon bouclier, ma percée victorieuse.

4. J'invoque le Seigneur, digne de louanges, et je me vois sauvé de mes ennemis.

5. Les flots de la mort m'enveloppaient, les torrents diaboliques m'épouvantaient,

6. j'étais pris dans les filets du monde infernal, je voyais devant moi les pièges de la mort,

7. dans mon angoisse j'ai appelé le Seigneur, j'ai crié vers mon Dieu. Mon cri est arrivé à ses oreilles et de son Temple il a entendu ma voix.

8. Alors la terre a tremblé, elle s'est ébranlée, les fondements des cieux en ont frémi, ils tremblaient en voyant sa colère.

9. Une vapeur montait à ses narines, de sa bouche s'échappait un feu dévorant, il en sortait des charbons embrasés.

10. Il inclina les cieux, il descendit, dessous lui s'étendait une nuée obscure.

11. Il vola, monté sur un chérubin, il apparut sur les ailes du vent.

12. Tout autour de lui, un rideau de ténèbres, de lourds nuages amoncelés forment sa tente.

13. Un éclat le précède, grêles et grêlons de feu.

14. Puis dans les cieux éclate son tonnerre: le Seigneur fait entendre sa voix.

15. Il leur lance ses flèches et les voilà en fuite, ses éclairs dispersent ses ennemis.

16. Le plancher des eaux apparaît à découvert, les bases du monde sont mises à nu: c'est l'effet de ta menace, Seigneur, quand passe sur eux le souffle de ton haleine.

17. D'en haut il a étendu sa main, il m'a pris et m'a arraché aux eaux.

18. Il m'a délivré d'ennemis redoutables, d'un adversaire plus fort que moi,

19. Ils m'attaquaient au jour de mon malheur, mais le Seigneur s'est fait mon appui.

20. Il m'a mis au large, il m'a sauvé car il m'aime.

21. Le Seigneur m'a traité selon mon mérite; mes mains étaient pures, il m'a récompensé.

22. Car je suivais les voies du Seigneur, je n'ai pas péché, m'écartant de mon Dieu.

23. Tous ses jugements sont présents devant moi, je n'ai pas mis de côté ses commandements.

24. Je suis devant lui sans reproche et je me garde bien de fauter.

25. Aussi il me traite selon mes mérites, j'ai les mains pures et lui me récompense.

26. Si l'on est fidèle, tu te montres fidèle, si l'on est sans reproche, tu es irréprochable.

27. Si l'on a le coeur droit, tu agis de même, mais si l'homme est retors, tu sais le prendre au piège.

28. Car tu viens au secours d'un peuple humilié, mais tu fais baisser les yeux aux arrogants.

29. C'est toi, Seigneur, qui fais briller ma lampe, mon Dieu éclaire mes ténèbres.

30. Avec toi je fonce sur l'ennemi, avec mon Dieu je saute la muraille.

31. Tout est parfait chez mon Dieu et sa parole résiste au feu. Il est un bouclier pour ceux qui s'abritent en lui.

32. Qui est Dieu sinon Yahvé? Qui est un roc sinon lui, notre Dieu?

33. C'est le Dieu qui me remplit de force et qui devant moi aplanit le chemin.

34. Il rend mes pieds pareils à ceux des biches et me fait me tenir debout sur les hauteurs.

35. Il entraîne mes mains pour le combat, mes bras, pour manier l'arc de bronze.

36. Tu me donnes ton salut comme un bouclier, ta main me soutient, tes bontés me grandissent,

37. tu me fais allonger le pas sans que mes chevilles faiblissent.

38. Je poursuis mes ennemis, je les atteins, je ne reviens que lorsqu'ils sont achevés.

39. Je les frappe: ils ne peuvent se relever, ils tombent et restent à mes pieds.

40. Tu me remplis de force pour le combat, tu fais courber l'échine à mes adversaires.

41. Mon ennemi s'enfuit, je ne vois que son dos, ceux qui me détestent, je les réduis à rien.

42. Ils peuvent crier, pas de sauveur pour eux, le Seigneur ne leur répond pas.

43. Je les réduis en poussière que le vent emporte, je les piétine dans la boue du chemin.

44. Tu me délivres des querelles de mon peuple, tu me places à la tête des nations, un peuple m'obéit qui n'était pas le mien.

45. Les étrangers me font des sourires, dès qu'ils m'entendent, ils obéissent.

46. Les étrangers sont à bout de forces, ils sortent en tremblant de leurs villes fortes.

47. Vive le Seigneur, béni soit mon rocher! je veux rendre gloire au Dieu qui me sauve.

48. O Dieu, tu m'as accordé ma vengeance, tu m'as soumis les peuples.

49. Tu me délivres de mes ennemis et me rends maître de l'agresseur, tu me libères des violents.

50. Aussi je veux te rendre gloire, ô Seigneur; je chanterai ton nom chez les païens, je dirai:

51. "Il donne à son roi victoire sur vic toire, gardant sa grâce à celui qu'il a consacré, à David et à sa descendance pour toujours."



Livros sugeridos


“Quando te encontrares diante de Deus, na oração considera-te banhado na luz da verdade, fala-lhe se puderes, deixa simplesmente que te veja e não tenhas preocupação alguma”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.