1. David se leva, partit, et Jonathan rentra dans la ville.

2. David arriva à Nob, chez le prêtre Ahimélek. Celui-ci vint en tremblant à la rencontre de David et lui demanda: "Pourquoi es-tu seul? Pourquoi n'y a-t-il personne avec toi?"

3. David répondit au prêtre Ahimélek: "Le roi m'a donné un ordre, il m'a dit: Personne ne doit connaître la mission que je t'ai confiée ni l'ordre que je t'ai donné. C'est pourquoi j'ai donné rendez-vous à mes hommes à tel endroit.

4. Maintenant, qu'as-tu sous la main? Si tu as cinq pains ou autre chose, donne-les moi."

5. Le prêtre dit à David: "Je n'ai pas de pain ordinaire sous la main, seulement du pain consacré. Pourvu que tes hommes se soient gardés de toute relation avec une femme."

6. David répondit au prêtre: "Certainement, la femme nous était interdite jusqu'ici chaque fois que je sortais; mes hommes restaient purs pour ce qui est du sexe, et il s'agissait d'expéditions profanes. A combien plus forte raison aujourd'hui. Ils sont tous en état de pureté quant au sexe."

7. Alors le prêtre lui donna du pain consacré, car il n'y avait pas d'autre pain que les pains de proposition, celui qu'on enlève de devant Yahvé pour le remplacer par du pain frais le jour où on le reprend.

8. Or, le même jour, l'un des serviteurs de Saül se trouvait là, retenu au sanctuaire de Yahvé; il s'appelait Doëg l'Edomite, et il était le plus considéré parmi les bergers de Saül.

9. David dit à Ahimélek: "N'as-tu pas ici sous la main une lance ou une épée? L'affaire du roi était si urgente que je n'ai pas pu prendre mon épée et mes armes."

10. Le prêtre répondit: "L'épée du Philistin Goliath que tu as abattu dans la vallée du Térébinthe est ici, enveloppée dans un manteau derrière l'éphod. Si tu la veux, prends-la, il n'y en a pas d'autre." David répondit: "Il n'y en a pas de pareille, donne-la-moi."

11. Ce jour-là David s'enfuit loin de Saül et il arriva chez Akich, roi de Gat.

12. Les serviteurs d'Akich lui dirent: "Mais, majesté, c'est David! N'est-ce pas à son sujet que l'on dansait en chantant: Saül en a abattu mille, mais David en a tué dix mille?"

13. Ces réflexions inquiétèrent fortement David, il eut peur d'Akich, roi de Gat.

14. Alors David fit croire qu'il était devenu fou, il joua les débiles au milieu d'eux: il tambourinait sur les montants des portes et laissait couler sa bave sur sa barbe.

15. Akich dit à ses serviteurs: "Vous voyez bien que c'est un fou, pourquoi me l'avez-vous amené ici?

16. Est-ce que je manque de fous pour que vous m'ameniez celui-là, pour qu'il continue ses folies devant moi? Un peu plus il entrerait chez moi!"



Livros sugeridos


“Se precisamos ter paciência para suportar os defeitos dos outros, quanto mais ainda precisamos para tolerar nossos próprios defeitos!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.