Znaleziono 793 Wyniki dla: Juda

  • Elle conçut pour la quatrième fois, et elle enfanta un fils, et elle dit: Maintenant je louerai le Seigneur. C'est pourquoi elle lui donna le nom de Juda; et elle cessa pour lors d'avoir des enfants. (Genèse 29, 35)

  • Les fils de Lia étaient Ruben, l'aîné de tous, Siméon, Lévi, Juda, Issachar et Zabulon. (Genèse 35, 23)

  • Alors Juda dit à ses frères: Que nous servira de tuer notre frère et d'avoir caché sa mort? (Genèse 37, 26)

  • En ce mème temps, Juda quitta ses frères et vint chez un homme d'Odollam, qui s'appellait Hira. (Genèse 38, 1)

  • Juda fit épouser à Her, son fils aîné, une fille nommée Thamar. (Genèse 38, 6)

  • Ce Her, fils aîné de Juda, fut un très méchant homme, et le Seigneur le frappa de mort. (Genèse 38, 7)

  • Juda dit donc à Onan, son second fils: Epouse la femme de ton frère et vis avec elle, afin que tu suscites des enfants à ton frère. (Genèse 38, 8)

  • Juda dit donc à Thamar, sa belle-fille: Demeurez veuve dans la maison de votre père, jusqu'à mon fils Séla devienne grand; car il avait peur que Séla ne mourût aussi, comme ses autres frères. Ainsi Thamar retourna demeurer dans la maison de son père. (Genèse 38, 11)

  • Beaucoup de temps s'étant passé, la fille de Sué, femme de Juda, mourut. Juda, après l'avoir pleurée et s'être consolé de cette perte, alla à Thamnas avec Hiras d'Odollam, le pasteur de ses troupeaux, pour voir ceux qui tondaient ses brebis. (Genèse 38, 12)

  • Thamar ayant été avertie que Juda, son beau-père, allait à Thamnas pour faire tondre ses brebis, (Genèse 38, 13)

  • Quitta ses habits de veuve, se couvrit d'un grand voile, et, s'étant déguisée, s'assit dans un carrefour, sur le chemin de Thamnas; parce que Séla étant en âge d'être marié, Juda ne le lui avait point fait épouser. (Genèse 38, 14)

  • Juda l'ayant vue, s'imagina que c'était une femme de mauvaise vie; car elle s'était couvert le visage, de peur d'être reconnue. (Genèse 38, 15)


“Todas as pessoas que escolhem a melhor parte (viver em Cristo) devem passar pelas dores de Cristo; algumas mais, algumas menos…” São Padre Pio de Pietrelcina