Znaleziono 554 Wyniki dla: ciel

  • Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande puissance; et la terre fut illuminée de sa gloire. Il cria d'une voix forte, disant : (Apocalypse 18, 1)

  • Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait : " Sortez du milieu d'elle, ô mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés, et de n'avoir point part à ses calamités; (Apocalypse 18, 4)

  • car ses péchés se s'ont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités. (Apocalypse 18, 5)

  • Réjouis-toi sur elle, ô ciel, et vous aussi, les saints, les apôtres et tes prophètes; car, en la jugeant, Dieu vous a fait justice. (Apocalypse 18, 20)

  • Après cela, j'entendis dans le ciel comme une grande voix d'une foule immense qui disait ; " Alléluia ! Le salut, la gloire et la puissance appartiennent à notre Dieu, (Apocalypse 19, 1)

  • Puis je vis le ciel ouvert, et il parut un cheval blanc; celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable; il juge et combat avec justice. (Apocalypse 19, 11)

  • Les armées du ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vétues de fin lin, blanc et pur. (Apocalypse 19, 14)

  • Et je vis un ange debout dans le soleil ; et il cria d'une voix forte à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel: " Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu, (Apocalypse 19, 17)

  • Et je vis descendre du ciel un ange qui tenait dans sa main la clef de l'abîme et une grande chaîne ; (Apocalypse 20, 1)

  • mais Dieu fit tomber un feu du ciel qui les dévora. Et le diable, leur séducteur, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète, (Apocalypse 20, 9)

  • Puis je vis un grand trône éclatant de lumière et Celui qui était assis dessus; devant sa face la terre et le ciel s'enfuirent et il ne fut plus trouvé de place pour eux. (Apocalypse 20, 11)

  • Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, (Apocalypse 21, 1)


“Há alegrias tão sublimes e dores tão profundas que não se consegue exprimir com palavras. O silêncio é o último recurso da alma, quando ela está inefavelmente feliz ou extremamente oprimida!” São Padre Pio de Pietrelcina