1. Le troisième mois après leur sortie d'Egypte, les enfants d'Israël vinrent ce jour-là au désert de Sinaï.

2. Etant partis de Raphidim et arrivés au désert de Sinaï, ils campèrent au même lieu, et Israël y dressa ses tentes vis-à-vis de la montagne.

3. Moïse monta ensuite auprès de Dieu, et le Seigneur l'appela du haut de la montagne et lui dit: Voici ce que vous direz à la maison de Jacob et ce que vous annoncerez aux enfants d'Israël:

4. Vous avez vu vous-mêmes ce que J'ai fait aux Egyptiens, et de quelle manière Je vous ai portés sur des ailes d'aigle, et Je vous ai pris pour être à Moi.

5. Si donc vous écoutez Ma voix et si vous gardez Mon alliance, vous M'appartiendrez entre tous les peuples comme Mon bien propre; car toute la terre est à Moi.

6. Vous serez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. C'est là ce que vous direz aux enfants d'Israël.

7. Moïse, étant donc venu vers le peuple, en fit assembler les anciens et leur exposa tout ce que le Seigneur lui avait commandé de leur dire.

8. Le peuple répondit tout d'une voix: Nous ferons tout ce que le Seigneur a dit. Moïse rapporta au Seigneur les paroles du peuple.

9. Et le Seigneur lui dit: Je vais venir à vous dans une nuée sombre, afin que le peuple M'entende parler et qu'il vous croie à tout jamais. Après que Moïse eut rapporté au Seigneur les paroles du peuple,

10. Il lui dit: Allez trouver le peuple, et sanctifiez-le aujourd'hui et demain. Qu'ils lavent leurs vêtements,

11. Et qu'ils soient prêts pour le troisième jour; car dans trois jours le Seigneur descendra devant tout le peuple sur la montagne du Sinaï.

12. Vous marquerez tout autour des limites pour le peuple, et vous leur direz: Prenez bien garde de ne pas monter sur la montagne ni d'en toucher les bords. Quiconque touchera la montagne sera puni de mort.

13. On ne mettra pas la main sur lui, mais il sera lapidé ou percé de flèches; que ce soit un animal ou un homme, il perdra la vie. Quand la trompette commencera à sonner, qu'ils montent alors à la montagne.

14. Moïse étant descendu de la montagne, vint trouver le peuple, et il le sanctifia. Et après qu'ils eurent lavé leurs vêtements,

15. Il leur dit: Soyez prêts pour le troisième jour, et ne vous approchez point de vos femmes.

16. Le troisième jour étant arrivé, sur le matin, comme le jour était déjà brillant, on commença à entendre des tonnerres et à voir briller des éclairs; une nuée très épaisse couvrit la montagne, la trompette sonna avec grand bruit, et le peuple qui était dans le camp fut saisi de frayeur.

17. Alors Moïse le fit sortir du camp pour aller au-devant de Dieu, et ils demeurèrent au pied de la montagne.

18. Tout le mont Sinaï était couvert de fumée, parce que le Seigneur était descendu au milieu du feu. La fumée s'en élevait comme d'une fournaise, et toute la montagne était terrible.

19. Le son de la trompette s'augmentait aussi peu à peu et devenait plus fort et plus perçant. Moïse parlait, et Dieu lui répondait.

20. Et le Seigneur descendit sur la montagne du Sinaï, sur le sommet de la montagne, et Il appela Moïse sur la cime. Et lorsqu'il y fut monté,

21. Dieu lui dit: Descendez vers le peuple et déclarez-lui hautement Ma volonté, de peur que, dans le désir de voir le Seigneur, il ne passe les limites, et qu'un grand nombre d'entre eux ne périsse.

22. Que les prêtres aussi qui s'approchent du Seigneur se sanctifient, de peur qu'Il ne les frappe de mort.

23. Moïse répondit au Seigneur: Le peuple ne pourra monter sur la montagne du Sinaï, parce que Vous m'avez fait Vous-même ce commandement très exprès, em ne disant: Mettez des limites autour de la montagne, et sanctifiez le peuple.

24. Le Seigneur lui dit: Allez, descendez. Vous monterez ensuite, vous et Aaron avec vous. Mais que les prêtres et le peuple ne passent point les limites, et qu'ils ne montent point où est le Seigneur, de peur qu'Il ne les fasse mourir.

25. Moïse descendit donc vers le peuple et lui rapporta tout ce que Dieu lui avait dit.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.




Por que a tentação passada deixa na alma uma certa perturbação? perguntou um penitente a Padre Pio. Ele respondeu: “Você já presenciou um tremor de terra? Quando tudo estremece a sua volta, você também é sacudido; no entanto, não necessariamente fica enterrado nos destroços!” São Padre Pio de Pietrelcina