1. Pour la fin, psaume de David. Seigneur, Vous m'avez sondé et Vous me connaissez; *

2. Vous savez quand je m'assieds et quand je me lève.

3. Vous avez discerné de loin mes pensées; * Vous avez remarqué mon sentier et mes démarches,

4. et Vous avez prévu toutes mes voies; * et avant même qu'une parole soit sur ma langue, Vous la savez.

5. Voici, Seigneur, que Vous connaissez toutes choses, les nouvelles et les anciennes. * C'est Vous qui m'avez formé, et Vous avez mis Votre main sur moi.

6. Votre science merveilleuse est au-dessus de moi; * elle me surpasse, et je ne saurais l'atteindre.

7. Où irai-je pour me dérober à Votre esprit, * et où m'enfuirai-je de devant Votre face?

8. Si je monte au Ciel, Vous y êtes; * si je descends dans l'enfer, Vous y êtes présent.

9. Si je prends des ailes dès l'aurore, * et que j'aille habiter aux extrémités de la mer,

10. c'est Votre main qui m'y conduira, * et Votre droite me saisira.

11. Et j'ai dit: Peut-être que les ténèbres me couvriront; * mais la nuit même devient ma lumière dans mes délices.

12. Car les ténèbres n'ont pas d'obscurité pour Vous; la nuit brille comme le jour, * et ses ténèbres sont comme la lumière du jour.

13. Car Vous avez formé mes reins; * Vous m'avez reçu dès le sein de ma mère.

14. Je Vous louerai de ce que Votre grandeur a éclaté d'une manière étonnante; * Vos oeuvres sont admirables, et mon âme en est toute pénétrée.

15. Mes os ne Vous sont point cachés, à Vous qui les avez faits dans le secret; * non plus que ma substance, formée comme au fond de la terre.

16. Vos yeux m'ont vu lorsque j'étais encore informe, et tous les hommes sont écrits dans Votre livre. * Vous déterminez leurs jours avant qu'aucun d'eux n'existe.

17. O Dieu, que Vos amis sont singulièrement honorés à mes yeux! * Leur empire s'est extraordinairement affermi.

18. Si j'entreprends de les compter, leur nombre surpasse celui du sable de la mer. * Et quand je m'éveille, je suis encore avec Vous.

19. O Dieu, si Vous tuez les pécheurs, * hommes de sang, éloignez-vous de moi;

20. vous qui dites dans votre pensée: * C'est en vain, Seigneur, que les justes posséderont Vos villes.

21. Seigneur, n'ai-je pas haï ceux qui Vous haïssaient? * et n'ai-je pas séché d'horreur à cause de Vos ennemis?

22. Je les haïssais d'une haine parfaite, * et ils sont devenus mes ennemis.

23. O Dieu, éprouvez-moi, et connaissez mon coeur; * interrogez-moi, et connaissez mes sentiers.

24. Voyez si la voie de l'iniquité se trouve en moi, * et conduisez-moi dans la voie éternelle.





“Reze, reze! Quem muito reza se salva e salva os outros. E qual oração pode ser mais bela e mais aceita a Nossa Senhora do que o Rosario?” São Padre Pio de Pietrelcina