Löydetty 136 Tulokset: Mari

  • La femme vit que le fruit de l'arbre était bon à manger, agréable à la vue et désirable pour acquérir l'intelligence; elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea. (Genèse 3, 6)

  • " A la femme il dit : " je multi­plierai tes souffrances, et spécialement celles de ta grossesse ; tu enfanteras des fils dans la douleur; ton désir se portera vers ton mari, et il dominera sur toi. " (Genèse 3, 16)

  • Abram écouta la voix de Saraï. Saraï, femme d'Abram, prit donc Agar l'Egyptienne, sa servante, après qu'Abram eut habité dix années dans le pays de Chanaan, et elle la don­na à Abram, son mari, pour être sa femme. (Genèse 16, 3)

  • Mais Dieu vint à Abimélech en songe pendant la nuit, et lui dit : " Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as prise: car elle a un mari. " (Genèse 20, 3)

  • Lia conçut et enfanta un fils, et elle le nomma Ruben, car elle dit : " Yah­weh a regardé mon affliction ; mainte­nant mon mari m'aimera. " (Genèse 29, 32)

  • Elle conçut encore et enfanta un fils, et elle dit : " Cette fois mon mari s'at­tachera à moi car je lui ai enfanté trois fils. " C'est pourquoi on le nomma Lévi. (Genèse 29, 34)

  • Elle lui répondit : " Est-ce peu que tu aies pris mon mari, pour que tu prennes encore les mandragores de mon fils? " Et Rachel dit: " Eh bien, qu'il couche avec toi cette nuit pour les mandragores de ton fils. " (Genèse 30, 15)

  • et Lia dit: " Dieu m'a donné mon salaire, parce que j'ai donné ma servante à mon mari. " Et elle le nomma Issachar. (Genèse 30, 18)

  • et elle dit : " Dieu m'a fait un beau don ; cette fois mon mari habitera avec moi, puisque je lui ai enfanté six fils. " Et elle le nomma Zabulon. (Genèse 30, 20)

  • Lorsque des hommes se battent, et qu'ils heurtent une femme enceinte, s'ils la font accoucher, sans autre accident, le coupable sera passible d'une amende que lui imposera le mari de la femme, et qu'il paiera selon la décision des juges. (Exode 21, 22)

  • Ils ne prendront point une femme prostituée ou déshonorée; ils ne prendront point une femme répudiée par son mari, car le prêtre est saint pour son Dieu. (Lévitique 21, 7)

  • « Parle aux enfants d?Israël, et dis-leur : Si une femme mariée se détourne et devient infidèle à son mari, (Nombres 5, 12)


“Menosprezai vossas tentações e não vos demoreis nelas. Imaginai estar na presença de Jesus. O crucificado se lança em vossos braços e mora no vosso coração. Beijai-Lhe a chaga do lado, dizendo: ‘Aqui está minha esperança; a fonte viva da minha felicidade. Seguro-vos, ó Jesus, e não me aparto de vós, até que me tenhais posto a salvo’”. São Padre Pio de Pietrelcina