1. Oh! si Vous déchiriez les cieux, et si Vous descendiez, devant Vous les montagnes s'écouleraient.

2. Elles fondraient comme brûlées par le feu, les eaux deviendraient embrasées, afin que Votre nom fût connu à Vos ennemis, et que les nations tremblassent devant Votre face.

3. Lorsque Vous ferez éclater Vos merveilles, nous ne pourrons les supporter. Vous êtes descendu, et les montagnes se sont écoulées devant Vous.

4. Jamais on n'a entendu, l'oreille n'a pas ouï, et l'oeil n'a pas vu, hors Vous seul, ô Dieu, ce que Vous avez préparé pour ceux qui Vous attendent.

5. Vous êtes allé au-devant de celui qui se réjouit et qui pratique la justice; ils se souviendront de Vous dans Vos voies. Vous Vous êtes irrité, parce que nous avons péché. Nous avons toujours été dans le péché, mais nous serons sauvés.

6. Nous sommes tous devenus comme un homme impur, et toutes les oeuvres de notre justice sont comme un linge souillé; nous sommes tous tombés comme une feuille, et nos iniquités nous ont emportés comme le vent.

7. Il n'y a personne qui invoque Votre nom, qui se lève et qui s'attache à Vous. Vous avez détourné de nous Votre visage, et Vous nous avez brisés sous le poids de notre iniquité.

8. Cependant, Seigneur, Vous êtes notre père, et nous sommes de l'argile; c'est Vous qui nous avez formés, et nous sommes tous l'oeuvre de Vos mains.

9. Ne Vous irritez pas sans mesure, Seigneur, et ne Vous souvenez plus de notre iniquité; regardez, nous sommes tous Votre peuple.

10. La ville de Votre Saint a été changée en désert, Sion est devenue déserte, Jérusalem est désolée.

11. Le temple de notre sanctification et de notre gloire, où nos pères Vous ont loué, a été entièrement consumé, et toutes nos splendeurs ne sont plus que des ruines.

12. Après cela, Seigneur, Vous contiendrez-Vous encore? Vous tairez-Vous, et nous affligerez-Vous à l'excès?





“Deus ama quem segue o caminho da virtude.” São Padre Pio de Pietrelcina