Found 224 Results for: Joseph

  • Et lui donnant le nom de Joseph, elle dit: Que le Seigneur me donne encore un second fils. (Genèse 30, 24)

  • Joseph étant né, Jacob dit à son beau-père: Laissez-moi aller, afin que je retourne à mon pays, et au lieu de ma naissance. (Genèse 30, 25)

  • Il mit à la tête les deux servantes avec leurs enfants, Lia et ses enfants au second rang, Rachel et Joseph au dernier. (Genèse 33, 2)

  • Lia s'approcha avec ses enfants, et, l'ayant aussi salué, Joseph et Rachel le saluèrent les derniers. (Genèse 33, 7)

  • Les fils de Rachel sont Joseph et Benjamin. (Genèse 35, 24)

  • Et voici ses générations. Joseph, âgé de seize ans, et n'étant encore qu'un enfant, conduisait le troupeau de son père avec ses frères, et il était avec les enfants de Bala et de Zelpha, femmes de son père. Il accusa alors ses frères, devant son père, d'un crime énorme. (Genèse 37, 2)

  • Israël aimait Joseph plus que tous ses autres enfants, parce qu'il l'avait eu étant déjà vieux; et il lui avait faire une robe de plusieurs couleurs. (Genèse 37, 3)

  • Il arriva aussi que Joseph rapporta à ses frères un songe qu'il avait eu, qui fut encore la semence d'une plus grande haine. (Genèse 37, 5)

  • Il arriva alors que les frères de Joseph s'arrêtèrent à Sichem, où ils faisaient paître les troupeaux de leur père. (Genèse 37, 12)

  • Et Israël dit à Joseph: Tes frères font paître nos brebis dans le pays de Sichem; viens, et je t'enverrai vers eux. (Genèse 37, 13)

  • Je suis tout prêt, lui dit Joseph. Jacob ajouta: Va, et vois si tes frères se portent bien et si les troupeaux sont en bon état, et tu me rapporteras ce qui se passe. Ayant donc été envoyé de la vallée d'Hébron, il vint à Sichem; (Genèse 37, 14)

  • Cet homme lui répondit: Ils se sont retirés de ce lieu, et j'ai entendu qu'ils se disaient: Allons vers Dothaïn. Joseph alla donc après ses frères, et il les trouva à Dothaïn. (Genèse 37, 17)


“No tumulto das paixões terrenas e das adversidades, surge a grande esperança da misericórdia inexorável de Deus. Corramos confiantes ao tribunal da penitência onde Ele, com ansiedade paterna, espera-nos a todo instante.” São Padre Pio de Pietrelcina