Gefunden 350 Ergebnisse für: montagne

  • Le pays qu'ils habitèrent fut la montagne d'Orient, à partir de Mésa, dans la direction de Séphar. (Genèse 10, 30)

  • Il passa de là à la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa sa tente, ayant Béthel au cou­chant et Haï à l'orient. Là encore il bâtit un autel à Yahweh, et il invoqua le nom de Yahweh. (Genèse 12, 8)

  • et les Horréens dans leur montagne de Séir, jusqu'à El-Pharan, qui est près du désert. (Genèse 14, 6)

  • le reste s'enfuit dans la montagne. Les vain­queurs enlevèrent tous les biens de So­dome et de Gomorrhe et tous leurs vivres, et ils s'en allèrent. (Genèse 14, 11)

  • Lorsqu'ils les eurent fait sortir, l'un des anges dit : " Sauve-toi, sur ta vie. Ne regarde pas derrière toi, et ne t'arrête nulle part dans la Plaine ; sauve-toi à la montagne, de peur que tu ne périsses. " (Genèse 19, 17)

  • et vous avez fait un grand acte de honte à mon égard en me conservant la vie ; mais je ne puis me sauver à la montagne, sans risquer d'être atteint par la destruction et de périr. (Genèse 19, 19)

  • Lot monta de Ségor et s'établit à la montagne, ayant avec lui ses deux filles, car il craignait de rester à Ségor; et il habitait dans une caverne avec ses deux filles. (Genèse 19, 30)

  • Et Abraham nomma ce lieu : " Yahweh-Yiréh ", d'où l'on dit aujourd'hui " Sur la montagne de Yahweh, il sera vu. " (Genèse 22, 14)

  • Il s'enfuit, lui et tout ce qui lui appartenait et, s'étant levé, il traversa le fleuve et se dirigea vers la montagne de Galaad. (Genèse 31, 21)

  • Il prit avec lui ses frères et le poursuivit pendant sept journées de chemin ; il l'atteignit à la montagne de Galaad. (Genèse 31, 23)

  • Laban attei­gnit donc Jacob. - Jacob avait dressé sa tente sur la montagne, et Laban avait aussi dressé la sienne, avec ses frères, sur la montagne de Galaad. (Genèse 31, 25)

  • Et Jacob offrit un sacrifice sur la montagne, et il invita ses frères au repas. Ils mangèrent donc et passèrent la nuit sur la montagne. (Genèse 31, 54)


O Pai celeste está sempre disposto a contentá-lo em tudo o que for para o seu bem”. São Padre Pio de Pietrelcina