Gefunden 1697 Ergebnisse für: Seigneur

  • Et Rachel dit à son père : " Que mon seigneur ne s'ir­rite point de ce que je ne puis me lever devant toi, car j'ai ce qui est ordinaire aux femmes." Il chercha, mais ne trouva pas les théraphim. (Genèse 31, 35)

  • Il leur donna cet ordre : " Voici ce que vous direz à mon seigneur, à Esaü : Ainsi parle ton serviteur Jacob : J'ai séjourné chez Laban et j'y suis resté jusqu'à pré­sent, (Genèse 32, 5)

  • J'ai des boeufs et des ânes, des bre­bis, des serviteurs et des servantes, et j'en fais informer mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. " (Genèse 32, 6)

  • tu répondras : A ton serviteur Jacob ; c'est un présent qu'il envoie à mon seigneur, à Esaü ; et voici que lui-même vient derrière nous. " (Genèse 32, 19)

  • Et Esaü dit : " Que veux-tu faire avec tout ce camp que j'ai rencontré? " Et Jacob dit : " C'est pour trouver grâce aux yeux de mon seigneur. " (Genèse 33, 8)

  • Jacob répondit : "Mon seigneur sait que les enfants sont délicats, et que je suis chargé de brebis et de vaches qui allaitent; si on les pressait un seul jour, tout le trou­peau périrait. (Genèse 33, 13)

  • Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur, et moi, je sui­vrai doucement, au pas du troupeau qui marche devant moi, et au pas des en­fants, jusqu'à ce que j'arrive chez mon seigneur, à Séir. " (Genèse 33, 14)

  • Esaü dit : " Permets du moins que je laisse auprès de toi une partie des gens qui sont avec moi." Ja­cob répondit : " Pourquoi cela? Que je trouve grâce aux yeux de mon seigneur. " (Genèse 33, 15)

  • Son action déplut au Seigneur, qui le fit aussi mourir. (Genèse 38, 10)

  • Ils lui répondirent : " Non, mon seigneur ; tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (Genèse 42, 10)

  • " Pardon, mon seigneur. Nous sommes déjà descendus une fois pour acheter des vivres. (Genèse 43, 20)

  • N'est-ce pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur, et dont il se sert pour deviner? C'est une action mauvaise que vous avez faite. " (Genèse 44, 5)


“Seja paciente nas aflições que o Senhor lhe manda.” São Padre Pio de Pietrelcina