Encontrados 416 resultados para: sang

  • Le Seigneur lui repartit: Qu'avez-vous fait? La voix du sang de votre frère crie de la terre jusqu'à moi. (Genèse 4, 10)

  • Vous serez donc maintenant maudit sur la terre, qui a ouvert sa bouche, et qui a reçu de votre main le sang de votre frère. (Genèse 4, 11)

  • J'excepte seulement la chair mêlée avec le sang, dont Je vous défends de manger. (Genèse 9, 4)

  • Car je vengerai votre sang de toutes les bêtes qui l'auront répandu, et je vengerai la vie de l'homme, de la main de l'homme, et de la main de son frère. (Genèse 9, 5)

  • Quiconque aura répandu le sang de l'homme, sera puni par l'effusion de son propre sang: car l'homme a été créé à l'image de Dieu. (Genèse 9, 6)

  • Il lui dit: Vous êtes ma chair et mon sang. Et après qu'un mois se fut passé, (Genèse 29, 14)

  • Ne le tuez point et ne répandez point son sang, mais jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et conservez vos mains pures. Il disait cela dans le dessein de le tirer de leurs mains et de le rendre à son père. (Genèse 37, 22)

  • Après cela ils prirent la robe de Joseph, et l'ayant trempée dans le sang d'un chevreau qu'ils avaient tué, (Genèse 37, 31)

  • Ruben, l'un d'entre eux, leur disait: Ne vous ai-je pas dit: Ne commettez pas un si grand crime contre cet enfant? et vous ne m'avez point écouté. C'est son sang maintenant que Dieu nous redemande. (Genèse 42, 22)

  • Il liera son ânon à la vigne, il liera, ô mon fils, son ânesse à la vigne. Il lavera sa robe dans le vin, et son manteau dans le sang des raisins. (Genèse 49, 11)

  • Que s'ils ne croient point encore à ces deux miracles et qu'ils n'écoutent point votre voix, prennez de l'eau du fleuve, répandez-la sur la terre, et tout ce que vous en aurez puisé sera changé en sang. (Exode 4, 9)

  • Séphora prit aussitôt une pierre très aiguë et circoncit la chair de son fils; et touchant les pieds de Moïse, elle dit: Vous m'êtes un époux de sang. (Exode 4, 25)


“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina