Encontrados 60 resultados para: Louanges

  • Le Seigneur est ma force et le sujet de mes louanges, c'est Lui qui m'a sauvé: Il est mon Dieu, et je publierai Sa gloire; Il est le Dieu de mon père, et je L'exalterai. (Exode 15, 2)

  • En ce jour David établit Asaph premier chantre, et ses frères, sous lui, pour chanter les louanges du Seigneur en disant: (1 Chroniques 16, 7)

  • Car le Seigneur est grand, et digne de louanges infinies; Il est plus redoutable que tous les dieux. (1 Chroniques 16, 25)

  • Auprès de Sadoc étaient Héman et Idithun, et les autres qui avaient été choisis, chacun par son nom, pour chanter les louanges du Seigneur, en disant : Que Sa miséricorde est éternelle. (1 Chroniques 16, 41)

  • Héman et Idithun jouaient aussi de la trompette, touchaient les cymbales, et tous les autres instruments de musique, pour chanter les louanges de Dieu. Quant aux fils d'Idithun, le roi les établit portiers. (1 Chroniques 16, 42)

  • Les lévites devront aussi se trouver dès le matin pour chanter les louanges du Seigneur, et ils le feront aussi le soir, (1 Chroniques 23, 30)

  • Pour ce qui est d'Idithun, ses fils étaient Godolias, Sori, Jéséias, Hasabias, Mathathias, six sous la direction d'Idithun, leur père, qui prophétisait sur la harpe et conduisait des chantres, lorsqu'ils faisaient retentir les louanges du Seigneur. (1 Chroniques 25, 3)

  • Tous ceux-là étaient fils d'Héman, lequel était prophète du roi, chantant les louanges de Dieu pour exalter Sa puissance; et Dieu donna à Héman quatorze fils et trois filles. (1 Chroniques 25, 5)

  • Or leur nombre, avec celui de leurs frères qui étaient habiles, et qui montraient aux autres à chanter les louanges du Seigneur, était de deux cent quatre-vingt-huit. (1 Chroniques 25, 7)

  • Les prêtres se tenaient chacun à leurs postes, ainsi que les lévites, avec les instruments de louanges que le roi David avait faits pour louer le Seigneur, en disant : Que Sa miséricorde est éternelle. Ils chantaient aussi les hymnes de David sur les instruments qu'ils touchaient. Or les prêtres, qui se tenaient devant eux, sonnaient de la trompette, et tout le peuple était debout. (2 Chroniques 7, 6)

  • Tandis qu'ils commençaient à chanter ces louanges, le Seigneur tourna les embuscades des ennemis contre eux-mêmes, c'est-à-dire des fils d'Ammon et de Moab, et des habitants du mont Séir, qui s'étaient mis en marche pour battre Juda, et qui furent défaits. (2 Chroniques 20, 22)

  • Et dès qu'elle eut vu, à l'entrée, le roi sur une estrade, les princes et les troupes autour de lui, et tout le peuple dans la joie, sonnant de la trompette, et jouant de toutes sortes d'instruments, et chantant les louanges du roi, elle déchira ses vêtements, et s'écria : Trahison! trahison! (2 Chroniques 23, 13)


“Jesus está com você, e o Cireneu não deixa de ajudar-te a subir o Calvário.” São Padre Pio de Pietrelcina