Encontrados 790 resultados para: Étant

  • Caïn, s'étant retiré de devant la face du Seigneur, fut vagabond sur la terre, et il habita vers la région orientale d'Eden. (Genèse 4, 16)

  • Il Se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre. Et étant touché de douleur jusqu'au fond du coeur, (Genèse 6, 6)

  • Le déluge se répandit sur la terre pendant quarante jours, et les eaux, s'étant accrues, élevèrent l'arche en haut au-dessus de la terre. (Genèse 7, 17)

  • Mais Dieu s'étant souvenu de Noé, de toutes les bêtes sauvages et de tous les animaux domestiques qui étaient avec lui dans l'arche, fit souffler un vent sur la terre, et les eaux commencèrent à diminuer. (Genèse 8, 1)

  • Quarante jours s'étant encore passés, Noé ouvrit la fenêtre qu'il avait faite dans l'arche, et laissa aller un corbeau, (Genèse 8, 6)

  • Qui étant sorti ne revint plus, jusqu'à ce que les eaux de la terre fussent séchées. (Genèse 8, 7)

  • Tharé ayant donc pris Abram son fils, Lot son petit-fils, fils d'Aran, et Saraï sa belle-fille, femme d'Abram son fils, les fit sortir d'Ur en Chaldée, pour aller avec lui dans le pays de Chanaan; et étant venus jusques à Haran, ils y habitèrent. (Genèse 11, 31)

  • Etant passé de là vers une montagne qui est à l'orient de Béthel, il y tendit sa tente, ayant Béthel à l'occident, et Haï à l'orient. Il dressa encore en ce lieu-là un autel au Seigneur, et il invoqua Son nom. (Genèse 12, 8)

  • Mais la famine étant survenue en ce pays-là, Abram descendit en Egypte pour y passer quelque temps, parce que la famine était grande dans le pays qu'il quittait. (Genèse 12, 10)

  • Abram étant entré ensuite en Egypte, les Egyptiens virent que cette femme était très belle. (Genèse 12, 14)

  • Abram étant donc sorti de l'Egypte avec sa femme et tout ce qu'il possédait, et Lot avec lui, alla du côté du midi. (Genèse 13, 1)

  • Etant retournés, ils vinrent à la fontaine de Misphat, qui est le même lieu que Cadès; et ils ravagèrent tout le pays des Amalécites, et défirent les Amorrhéens dans Asason-Thamar. (Genèse 14, 7)


“Não se desencoraje, pois, se na alma existe o contínuo esforço de melhorar, no final o Senhor a premia fazendo nela florir, de repente, todas as virtudes como num jardim florido.” São Padre Pio de Pietrelcina