Encontrados 256 resultados para: dieux

  • Si une guerre survient, ou quelque malheur, les prêtres discutent entre eux pour savoir où se cacher avec leurs dieux. (Baruch 6, 48)

  • Plus tard on reconnaîtra que ces morceaux de bois doré et argenté, ne sont que mensonges; il deviendra évident pour toutes les nations et pour tous les rois, qu'ils ne sont pas des Dieux mais seulement l'oeuvre des humains, et que Dieu n'agit pas à travers eux. (Baruch 6, 50)

  • Quelqu'un n'est-il pas encore convaincu que ce ne sont pas des Dieux? (Baruch 6, 51)

  • Si un feu se déclare dans la Maison de ces dieux de bois, doré et argenté, leurs prêtres y échappent par la fuite, mais eux se consument avec les poutres au milieu des flammes. (Baruch 6, 54)

  • comment donc peut-on supposer ou croire que ce sont des Dieux? (Baruch 6, 56)

  • Ces dieux de bois doré et argenté ne peuvent échapper aux voleurs ni aux brigands, ceux-ci sont plus puissants qu'eux; ils arrachent l'or et l'argent et prennent les vêtements qui les couvrent sans qu'eux-mêmes puissent se défendre. (Baruch 6, 57)

  • Mieux vaut un roi qui montre sa puissance, ou même une cruche qui sert au maître de maison, que n'importe lequel de ces faux-dieux; mieux vaut une porte de maison qui garde les choses de l'intérieur, ou une colonne de bois dans un palais royal, que qui que ce soit de ces faux-dieux. (Baruch 6, 58)

  • S'ils sont incapables de rendre la justice et de faire du bien aux gens, il ne faut pas croire que ce sont des Dieux, ni même les appeler Dieux. (Baruch 6, 63)

  • Vous saurez donc que ce ne sont pas des dieux et vous ne les craindrez pas. (Baruch 6, 64)

  • Ainsi donc, de quelque manière que ce soit, il est évident pour nous que ce ne sont pas des Dieux: vous ne les craindrez pas. (Baruch 6, 68)

  • Ces dieux de bois doré ou argenté ne protègent pas plus qu'un épouvantail dans un champ de concombres. (Baruch 6, 69)

  • Il vous suffit de voir pourrir sur eux la pourpre ou l'écarlate pour comprendre que ce ne sont pas des Dieux; eux-mêmes finissent par être dévorés et le ridicule retombe sur leur pays. (Baruch 6, 71)


“Como é belo esperar!” São Padre Pio de Pietrelcina