Encontrados 256 resultados para: dieux

  • On habille ces dieux comme si c'étaient des hommes mais ce n'est que de l'argent, de l'or ou du bois. C'est pourquoi ils ne peuvent se défendre de la rouille ni des vers. (Baruch 6, 10)

  • Cela prouve bien qu'ils ne sont pas des Dieux; ne les craignez donc pas. (Baruch 6, 14)

  • Une cruche brisée ne sert plus à personne: leurs dieux qui trônent dans leurs temples sont tout aussi inutiles. (Baruch 6, 15)

  • On ferme soigneusement les portes sur celui qui a offensé le roi ou sur un criminel condamné à mort. C'est tout pareil pour ces dieux: les prêtres défendent leurs temples par des portes, des serrures et des verrous afin qu'ils ne soient pas dépouillés par les voleurs. (Baruch 6, 17)

  • Vous voyez donc bien qu'ils ne sont pas des dieux; ne les craignez pas. (Baruch 6, 22)

  • Vous voyez donc que ce ne sont pas des Dieux: ne les craignez pas. (Baruch 6, 28)

  • Comment pourrait-on les appeler des Dieux? Même des femmes présentent les offrandes à ces choses d'argent, d'or et de bois. (Baruch 6, 29)

  • Ils poussent des cris épouvantables devant leurs dieux comme certains le font lors d'un repas funéraire. (Baruch 6, 31)

  • Comment pourrait-on croire que ce sont des Dieux, et pourquoi les appelle-t-on Dieux? (Baruch 6, 39)

  • Des gens qui réfléchissent sont incapables d'abandonner des dieux qui ne savent pas penser! (Baruch 6, 41)

  • Tout ce qui tourne autour de ces dieux n'est que mensonge, comment donc pourrait-on croire ou affirmer que ce sont des Dieux? (Baruch 6, 44)

  • Si ceux qui les ont faits n'ont pas pour longtemps à vivre, comment des choses faites par eux pourraient-elles être des Dieux? (Baruch 6, 46)


“Enquanto estivermos vivos sempre seremos tentados. A vida é uma contínua luta. Se às vezes há uma trégua é para respirarmos um pouco.” São Padre Pio de Pietrelcina