1. En ce jour-là, on chantera ce cantique dans la terre de Juda: Nous avons une ville forte! Il fait de son salut le mur et l'avant-mur,

2. Ouvrez les portes, laissez entrer la nation juste, qui garde la vérité.

3. Au coeur constant vous assurez la paix, la paix, parce qu'il se confie en vous.

4. Confiez-vous en Yahweh à jamais; car Yahweh est le rocher des siècles.

5. Il a humilié ceux qui habitaient les hauteurs ; il a abaissé la ville superbe, il l'a abaissée jusqu'à terre, et lui a fait toucher la poussière.

6. Elle est foulée aux pieds, sous les pieds des humbles, les pas des malheureux.

7. Le sentier du juste est uni; elle est droite la voie que vous aplanissez au juste.

8. Oui, sur le sentier de vos jugements, nous vous attendions, ô Yahweh; votre nom et votre souvenir étaient le désir de nos actes.

9. Mon âme vous a désiré pendant la nuit, et au dedans de moi mon esprit vous cherchait ; car, lorsque vos jugements s'exercent sur la terre, les habitants du monde apprennent la justice.

10. Si l'on fait grâce au méchant, il n'apprend pas la justice; dans le pays de la droiture, il agit en pervers, et il ne voit pas la majesté de Yahweh.

11. Yahweh, votre main est levée ; Ils ne la voient point. Ils verront votre zèle pour votre peuple, et seront confus ; le feu fait pour vos adversaires les dévorera.

12. Yahweh, vous nous assurerez la paix, car toute notre oeuvre, c'est vous qui l'avez faite pour nous.

13. Yahweh, notre Dieu, d'autres maîtres que vous ont dominé sur nous ; grâce à vous seul, nous pouvons célébrer votre nom.

14. Les morts, ne vivront plus, les ombres ne ressusciteront point. Vous les avez visités et exterminés, et vous avez anéanti d'eux tout souvenir.

15. Vous avez accrû la nation, Yahweh, vous avez accrû la nation et manifesté votre gloire ; vous avez reculé les limites du pays.

16. Yahweh, dans la détresse ils vous ont recherché; Ils ont exhalé leur plainte quand vous les frappiez.

17. Comme une femme enceinte, prête à enfanter, se tord et crie dans ses douleurs, ainsi nous étions devant votre face, Yahweh.

18. Nous avons conçu dans la douleur et enfanté du vent; nous n'avons pas donné le salut à la terre, et il n'est pas né d'habitants du monde.

19. Vos morts vivront ; mes cadavres ressusciteront ; Réveillez-vous et chantez, vous qui êtes couchés dans la poussière car votre rosée, Seigneur, est une rosée de lumière, et la terre rendra au jour les trépassés.

20. Va, mon peuple, entre dans tes chambres, et ferme tes portes sur toi; cache-toi pour quelques instants; jusqu'à ce que la colère ait passé.

21. Car voici que Yahweh sort de sa demeure; pour visiter l'iniquité des habitants de la terre, et la terre découvrira le sang qu'elle a bu, et ne cachera plus ses tués.



Livros sugeridos


“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.