1. Yahweh, vous êtes mon Dieu, je vous exalterai ; je louerai votre nom, car vous avez fait des choses merveilleuses ; vos desseins formés de loin sont fidèles et fermes.

2. Car vous avez fait de la ville un monceau de pierres, et de la cité fortifiée une ruine; la citadelle des barbares n'est plus une ville, elle ne sera jamais rebâtie.

3. C'est pourquoi un peuple puissant vous glorifiera ; la cité des nations terribles vous révérera.

4. Vous avez été une forteresse pour le faible, une forteresse pour le pauvre dans sa détresse, un abri contre l'orage, un ombrage contre l'ardeur du soleil. Car le souffle des tyrans est comme l'ouragan qui bat une muraille.

5. Comme l'ardeur du soleil sur une terre aride, vous abattez l'insolence des barbares ; comme l'ardeur du soleil par l'ombrage d' un nuage, le chant de triomphe des oppresseurs est étouffé.

6. Et Yahweh des armées préparera, pour tous les peuples sur cette montagne, un festin de viandes grasses, un festin de vins pris sur la lie, de viandes grasses et pleines de moelle, de vins pris sur la lie et clarifiés.

7. Et il déchirera sur cette montagne le voile qui voilait tous les peuples, et la couverture qui couvrait toutes les nations,

8. Il détruira la mort pour toujours. Le Seigneur Yahweh essuiera les larmes sur tous les visages il ôtera l'opprobre de son peuple de dessus toute la terre; car Yahweh a parlé.

9. On dira en ce jour-là : "Voici notre Dieu ; en qui nous espérions pour être sauvés; c'est Yahweh, en qui nous avons espéré; livrons-nous à l'allégresse et réjouissons-nous en son salut.

10. Car la main de Yahweh reposera sur cette montagne; mais Moab sera foulé sur place, comme est foulée la paille dans la mare à fumier.

11. Dans cette fange, il étendra ses mains, comme le nageur les étend pour nager; mais Yahweh rabaissera son orgueil, malgré tout l'effort de ses mains;

12. Le rempart élevé de tes murs, il l'abattra, il le renversera, il le jettera à terre, dans la poussière."



Livros sugeridos


“O sábio elogia a mulher forte dizendo: os seu dedos manejaram o fuso. A roca é o alvo dos seus desejos. Fie, portanto, cada dia um pouco. Puxe fio a fio até a execução e, infalivelmente, você chegará ao fim. Mas não tenha pressa, pois senão você poderá misturar o fio com os nós e embaraçar tudo.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.