1. Malheur à ceux qui rendent des arrêts iniques, et aux scribes qui écrivent des sentences injustes,

2. écartant du tribunal les faibles, et dépouillant de leur droit les affligés de mon peuple, faisant des veuves leur proie, et pillant les orphelins !

3. Que ferez-vous au jour de la visite, et dans la catastrophe qui viendra de loin? Vers qui fuirez-vous pour avoir du secours, et où déposerez-vous vos trésors?

4. Il ne reste qu'à se courber parmi les captifs, ou à tomber parmi les tués. Avec tout cela, sa colère ne s'est point détournée; et sa main reste étendue

5. Malheur à Assur, verge de ma colère ! Le bâton qui est dans sa main est l'instrument de ma fureur;

6. je l'envoie contre une nation impie, je lui donne mes ordres contre le peuple de mon courroux, pour le mettre au pillage et faire du butin, et le fouler au pied comme la boue des rues.

7. Mais lui, ce n'est pas ainsi qu'il l'entend, et telle n'est pas la pensée de son coeur; car il ne songe qu'à détruire, et à exterminer des nations, non en petit nombre.

8. Il dit : "Mes princes ne sont-ils pas tous des rois?

9. N'en a-t-il pas été de Calno comme de Carchémis, et de Hamath comme d'Arphad, et de Samarie comme de Damas?

10. Comme ma main a atteint les royaumes des divinités impuissantes, dont les idoles l'emportaient sur celles de Jérusalem et de Samarie; comme j'ai fait à Samarie et à ses dieux,

11. ne ferai-je pas de même à Jérusalem et à ses images ?

12. Mais il arrivera : Quand le Seigneur aura accompli toute son oeuvre, sur la montagne de Sion et à Jérusalem: "Je visiterai le fruit du coeur hautain du roi d'Assyrie, et l'arrogance de ses regards altiers."

13. Car il a dit : "Par la force de ma main j'ai fait cela, et par ma sagesse, car je suis intelligent ! J'ai déplacé les bornes des peuples, j'ai pillé leurs trésors, et, comme un héros, j'ai renversé du trône ceux qui y étaient assis.

14. Ma main a saisi, comme un nid, les richesses des peuples, et, comme on ramasse des oeufs abandonnés; j'ai ramassé toute la terre, sans que nul ait remué l'aile, ouvert le bec ou poussé un cri!"

15. La hache se glorifie-t-elle contre la main qui la brandit, la scie s'élève-t'elle contre celui qui la meut? Comme si la verge faisait mouvoir celui qui la lève, comme si le bâton soulevait ce qui n'est pas du bois! 16 C'est pourquoi le Seigneur Yahweh des armées, enverra le dépérissement sur ses robustes guerriers, et sous sa magnificence s'embrasera un feu, comme le feu d'un incendie.

17. La lumière d'Israël sera un feu, et son Saint, une flamme, qui consumera et dévorera ses épines et ses ronces, en un seul jour.

18. Et la gloire de sa forêt et de son verger, Il l'anéantira de l'âme au corps; ce sera comme un malade qui meurt de consomption.

19. Le reste des arbres de sa forêt pourra être compté; un enfant les inscrirait.

20. Et il arrivera en ce jour-là ; Le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob ne continueront pas de s'appuyer sur celui qui les frappait, mais ils s'appuieront sur Yahweh, le Saint d'Israël, avec fidélité.

21. Un reste reviendra, un reste de Jacob, vers le Dieu fort.

22. Car, quand ton peuple, ô Israël, serait comme le sable de la mer, c'est un reste qui reviendra; la destruction est résolue, elle fera déborder la justice.

23. Car la destruction qu'il a décrétée, le Seigneur Yahweh des armées l'accomplira dans tout le pays.

24. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur Yahweh des armées : "Ne crains rien d'Assur, ô mon peuple, qui habite Sion, quand il te frappera de la verge, et qu'il lèvera sur toi le bâton, comme autrefois I'Egypte.

25. Car, encore bien peu de temps, et mon courroux cessera, et ma colère se tournera contre eux pour les détruire.

26. Et Yahweh des armées lèvera contre eux le fouet, comme il frappa Madian au rocher d'Oreb, et comme son bâton fut sur la mer ; et il le lèvera, comme autrefois en Egypte.

27. Et il arrivera en ce jour-là: Le fardeau d'Assur sera ôté de ton épaule; et son joug de dessus ton cou, et ta vigueur fera éclater le joug.

28. Il est venu à Ajath, il a passé à Magron, Il laisse son bagage à Machmas.

29. Ils ont passé !e défilé ; ils ont campé la nuit à Gaba; Rama est dans l'épouvante; Gabaa de Saül prend la fuite.

30. Pousse des cris de détresse, fille de Gallim! Prête l'oreille, Laïs! Pauvre Anathoth!

31. Medména se disperse, les habitants de Gabim sont en fuite.

32. Encore un jour et il sera à Nobé; Il lèvera sa main contre !a montagne de la fille de Sion, contre la colline de Jérusalem!...

33. Voici que le Seigneur, Yahweh des armées, abat avec fracas la ramure des arbres; les plus hauts sont coupés, !es plus élevés sont jetés par terre.

34. Les fourrés de la forêt sont taillés avec le fer, et le Liban tombe sous les coups d'un Puissant.



Livros sugeridos


“Por que a tentação passada deixa na alma uma certa perturbação? perguntou um penitente a Padre Pio. Ele respondeu: “Você já presenciou um tremor de terra? Quando tudo estremece a sua volta, você também é sacudido; no entanto, não necessariamente fica enterrado nos destroços!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.