1. Au maître de chant. Des fils de Coré. Méditation.

2. O Dieu, nos oreilles l'ont entendu, nos pères nous l'ont raconté, ce que tu as fait de leur temps, de ta propre main: c'était dans les jours anciens.

3. Pour les installer, tu as déplanté des nations; tu les as mis au large en malmenant des peuples.

4. Ce n'est pas leur épée qui leur donna leur terre, ce n'est pas leur force qui les fit réussir. C'est ta main, c'est ton bras, c'est l'éclat de ta face, parce que tu les aimais.

5. C'est toi, mon roi et mon Dieu, qui décides les victoires de Jacob.

6. Grâce à toi nous enfonçons l'adversaire, grâce à ton Nom nous piétinons celui d'en face.

7. Je ne mettrai pas ma confiance dans mon arc, et ce n'est pas mon épée qui me sauvera.

8. Mais c'est toi qui nous sauves de l'adversaire, c'est toi qui mets l'ennemi en déroute.

9. Nous sommes prêts à te louer tous les jours, nous voulons célébrer à jamais ton Nom.

10. Pourtant tu nous as rejetés, couverts de honte, et tu ne sors plus avec nos armées.

11. Tu nous fais reculer face à l'adversaire et nos ennemis pillent comme ils le veulent.

12. Tu as fait de nous des moutons d'abattoir, et tu nous as dispersés entre les nations.

13. Tu vends ton peuple à prix dérisoire sans rien gagner dans l'opération.

14. Tu nous couvres de honte devant nos voisins, les peuples tout autour en parlent et se moquent.

15. Tu fais de nous la fable des nations, à l'étranger on fait des gestes de mépris.

16. Tous les jours je porte mon humiliation. Je vais le visage couvert de honte

17. sous les cris d'insulte et les blasphèmes, et j'ai sous les yeux celui qui hait et se venge.

18. Que de coups! et nous ne t'avions pas oublié, ni délaissé ton alliance,

19. nos coeurs ne s'étaient pas repris, nos pas n'avaient pas dévié de ta route.

20. Mais tu nous as écrasés au désert des serpents, tu as fait tomber sur nous l'obscurité.

21. Si nous avions oublié le nom de notre Dieu et tendu nos mains vers un dieu étranger,

22. Dieu l'aurait vu, bien sûr, car il connaît les secrets du coeur.

23. Mais c'est pour toi qu'on nous massacre tous les jours et qu'on nous traite comme moutons d'abattoir.

24. Réveille-toi, pourquoi dors-tu, Seigneur? Lève-toi, ne nous rejette pas jusqu'au bout.

25. Pourquoi cacher ta face? Oublies-tu notre misère et l'oppression?

26. Nous nous traînons dans la poussière, non pas vivants mais rampant sur la terre.

27. Debout, viens nous secourir, fais honneur à ta bonté et libère-nous.



Livros sugeridos


“A ingenuidade e’ uma virtude, mas apenas ate certo ponto; ela deve sempre ser acompanhada da prudência. A astúcia e a safadeza, por outro lado, são diabólicas e podem causar muito mal.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.