1. Au maître de chant. Sur l'air "Biche de l'aurore...". Psaume de David.

2. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? Que tu es loin de mon appel, loin des paroles que je crie!

3. Mon Dieu, je t'appelle de jour sans que tu répondes, de toute la nuit je ne peux me taire.

4. C'est toi qui habites le Sanctuaire d'où monte vers toi la louange d'Israël.

5. Nos pères ont mis en toi leur espérance, ils espéraient et tu les sauvais.

6. Ils criaient vers toi et tu les délivrais, ils avaient confiance et n'étaient pas déçus.

7. Mais moi je ne suis plus un homme, rien qu'un ver; on a honte de moi, le peuple me méprise.

8. Ceux qui me voient se moquent, ils ricanent, ils hochent la tête et ils disent:

9. "Il s'en est remis au Seigneur, qu'il le délivre, qu'il le sauve, s'il tient à lui."

10. C'est toi qui m'as accouché et placé entre les seins de ma mère.

11. Au sortir du sein j'étais jeté sur toi, c'est toi mon Dieu dès le sein de ma mère.

12. Ne t'éloigne pas de moi quand l'angoisse est là, vois que personne ne me secourt.

13. Me voici encerclé: c'est une horde de taureaux sauvages, de bêtes de Bashan.

14. Je crois voir la gueule grande ouverte de lions rugissants prêts à me dévorer.

15. Je suis comme un vase qui perd l'eau, tous mes os se disloquent, mon coeur est une cire qui fond, il se défait dans mes entrailles.

16. J'ai la gorge sèche comme un tesson, ma langue se colle à mon palais, j'ai déjà sur les lèvres la poussière de la tombe.

17. Une meute de chiens m'entoure, une bande de malfaiteurs m'attaque, ils m'ont lié les mains et les pieds.

18. Ils ont pu compter tous mes os, car ils me regardent et m'observent.

19. Ils se partagent mes vêtements; ma tunique, ils l'ont tirée au sort.

20. Mais toi, Seigneur, ne reste pas au loin, toi qui es ma force, hâte-toi de me secourir.

21. Réclame à l'épée ma vie: je n'en ai qu'une; reprends-la d'entre les pattes du chien.

22. Délivre-moi de la gueule du lion, sauve celui qui n'est rien, des cornes du taureau.

23. Je ferai pour mes frères l'éloge de ton nom, je te louerai dans la grande assemblée:

24. "Vous qui craignez le Seigneur, louez-le, que toute la race de Jacob le vénère, que les descendants d'Israël le redoutent!

25. Car il n'a pas rougi de voir, il n'a pas méprisé le malheur du malheureux. Il n'a pas détourné de lui son regard, il a répondu à son appel."

26. Qui vais-je louer sinon toi, dans la grande assemblée? Je tiendrai mes promesses devant ceux qui te craignent.

27. Tes pauvres mangeront et seront rassasiés: vous qui cherchez le Seigneur, louez-le, et que vos coeurs vivent à jamais.

28. Partout, alors, on fera mention du Seigneur, de toute la terre on reviendra vers lui, toutes les familles des nations viendront adorer.

29. Car la royauté appartient au Seigneur, c'est lui qui a pouvoir sur les nations.

30. Ceux-là même qui dorment dans la terre se prosterneront devant lui; ceux qui sont devenus poussière lui rendront hommage. Mon âme vivra pour lui,

31. ma race le servira, pour parler du Seigneur à la génération

32. qui vient, pour annoncer sa justice au peuple qui va naître: "Voilà ce qu'a fait le Seigneur!"



Livros sugeridos


“O Senhor sempre orienta e chama; mas não se quer segui-lo e responder-lhe, pois só se vê os próprios interesses. Às vezes, pelo fato de se ouvir sempre a Sua voz, ninguém mais se apercebe dela; mas o Senhor ilumina e chama. São os homens que se colocam na posição de não conseguir mais escutar.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.